Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Lutte contre la criminalité et attitude à avoir: La ‘’Justice populaire’’ est une vengeance
Lutte contre la criminalité et attitude à avoir: La ‘’Justice populaire’’ est une vengeance

Lutte contre la criminalité… La ‘’Justice populaire’’ est une vengeance

Le verdict est tombé sur le massacre de Boffa Bayotte où 14 personnes présentées comme des coupeurs de bois, avaient été massacrées en janvier 2018. Trois des mis en cause écopent chacun d’une condamnation à perpétuité.  Il s’agit du journaliste René Bassène et d’Oumar Ampoï Bodian. Quant à César Atoute Badiate, il a été lui jugé par contumace. Et les autres co-accusés ont tous été libérés.

Ce verdict est tombé au moment où, dans le pays de la Téranga, les gens commencent à s’adonner à des actions collectives de justice populaire. Des individus sont lynchés par la foule parce que pris en flagrant délit en train de commettre des forfaits. Sans attendre l’arrivée des forces de l’ordre, de plus en plus de gens pensent qu’il faut que justice se fasse dans la rue. Parfois, il s’agit d’individus simplement soupçonnés d’homosexualité et de gens que l’on accuse, curieusement, de ‘’voler’’ les sexes d’autrui… En tout état de cause, cette forme de justice, exercée sur la place publique, semble être en vogue.

Publicités

Pourtant, la Justice populaire est n’est qu’une vengeance. Et elle est dangereuse, à plus d’un titre. En effet, les citoyens ne sont pas des enquêteurs. Ils n’ont pas le réflexe de s’intéresser à la preuve et ne voient pas toujours établi le lien de causalité entre la personne et les faits qu’on lui reproche. Du coup, l’erreur est plus facile pour eux. Or, il y a des gens formés à cela et qui le font avec beaucoup de succès. Donc, il est dangereux de s’en prendre à de potentiels délinquants et de penser qu’ils doivent payer, sans procès. Cette vindicte populaire expose les auteurs à de lourdes peines comme c’est le cas pour ces trois condamnés de la tuerie de Boffa Bayotte. Parce qu’en Casamance, manifestement, les populations ont cherché, par elles-mêmes, à mettre fin à un trafic de bois. Il serait préférable, alors, que ceux qui sont témoins d’actes délictuels, fassent appel aux forces de l’ordre.

Ce qui ne veut nullement dire qu’il ne faut pas se défendre ou défendre un tiers en cas de légitime défense. Mais, encore une fois, la légitime défense, pour séduisante, n’en est pas moins difficile à établir. Car, il faut qu’il ait concomitance entre l’attaque et la défense, sinon, c’est une simple vengeance et il faudrait également qu’il y ait proportionnalité entre les armes utilisées. Répondre par un coup de couteau à une simple gifle par exemple ne serait pas de la légitime défense. Si donc les citoyens ne sont pas dans un cas de légitime défense, il faudrait qu’ils apprennent à faire appel à la Police ou à la Gendarmerie d’autant plus qu’un numéro désormais facile, le ‘’123’’ a été mis à leur disposition. Car, ce qui serait vraiment dommage, c’est de devoir passer le reste de sa vie en prison en voulant simplement se faire justice soi-même.

L’autre aspect, c’est d’éviter les actes de bravoure mal placés ou témérité face à des agressions où on sait que l’on est défavorisé par le nombre ou par les armes dont les délinquants font usage. Pis, le port d’arme sans autorisation spéciale des services compétents du Ministère de l’Intérieur est aussi une erreur grave. A ce propos, il n’est pas indiqué de porter sur soi des armes même blanches, parce que cela incite à en faire usage. Car, on ne sait pas quand on sera confronté à une situation désobligeante et comment on va réagir. A ce propos, il faut méditer sur le cas de ce taximan tué par Khadim Diop, un jeune homme d’affaire parce que simplement ils se sont disputé au niveau de la station Shell de Yoff. Deux vies gâchées sur un coup de colère.

Du coup, en cas de colère ou de soupçons contre quelqu’un, même s’il y a un faisceau d’indices que toutes les preuves apparentes sont contre elles, il faut essayer de se maitriser et de pas pour autant le ‘’condamner’’ pour cela. Laissons la Justice faire son travail au risque que nous-mêmes, soyons des arroseurs arrosés.

Assane Samb

Vérifier aussi

images 6

Collectif Stop Excision: Appel urgent à l’action , Maintien de la loi sur les mutilations génitales féminines en Gambie

«Les Mutilations Génitales Féminines ou Excision(MGF) sont reconnues partout dans le monde  comme une violation …