Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Défaite de Benno à Saly: El Hadji Sène parle de sabotage électoral
Défaite de Benno à Saly: El Hadji Sène parle de sabotage électoral

Matam: Benno Book Yakaar lance ses parrainages dans la division

Le ministre Mamadou Talla, a officiellement lancé ses opérations de collecte de parrainages dans la grande salle du centre culturel régional de Matam. Une cérémonie aux allures de rentrée politique pour l’aile du député-maire des Agnam, Farba Ngom, qui a voulu mobiliser l’écrasante majorité des responsables politiques de la région pour officiellement lancer la collecte des parrainages pour leur candidat Amadou Ba. Mais des leaders ont boycotté la rencontre qu’ils ont qualifié de fiasco, rapporte la source.

Beaucoup d’absences ont été véritablement intrigué les militants  qui avaient rempli la grande salle du centre culturel régional de Matam. En effet, les gens avaient l’habitude de les retrouver aux côtés de celui qui officie comme le coordinateur départemental du BBY de Matam, Farba Ngom. Il s’agit du maire de la commune de Matam Mamadou Mory Diaw, du député-maire de Bokidiawé Khalilou Wagué et de l’ancien maire de Thilogne Sidy Kawory Dia.

Publicités

À ces absences sont venus s’ajouter les éternels « rebelles », notamment le questeur Daouda Dia, l’ex-garde des Sceaux Me Malick Sall, le président du Conseil d’administration d’Olac Souleymane Barka Ba, le maire de Thilogne Mamadou Élimane Kane et le maire de Ogo Abou Diallo Balel, cite la source.  Selon le maire de Thilogne Mamadou Élimane Kane, qui est le beau-frère du candidat du Benno Bokk Yakaar, le maire de Nabadj Civol et le président du Conseil Civol départemental de Ranérou s’étaient engagés à boycotter la rencontre conviée par le délégué régional.

« Cette rencontre est un échec total. Vous imaginez une rencontre d’une telle envergure se tenir à Matam sans la présence du maire de la capitale régionale ? C’est un fiasco. Nous avons tenu une rencontre avec le maire de Bokidiawé, Khalilou Wagué, qui est désormais avec nous. Abdoulaye Sally, lui, nous a trahis, car il nous avait promis qu’il ne prendrait pas part à cette cérémonie. Mais j’avais douté de son engagement. C’est pourquoi je n’étais pas surpris de le voir sur les images de la cérémonie. C’est pourquoi je n’étais pas surpris de le voir sur les images de la cérémonie », s’emporte le maire de Thilogne.

Qui poursuit: « Même Amadou Dawa Diallo avait pris l’engagement de ne pas assister au lancement pour finalement se présenter aux côtés de Mamadou ».

Vérifier aussi

Gestion des déchets au Sénégal : Le nouveau régime s’attaque à « MBEUBEUSS »

Le ministre de l’Urbanisation, des Collectivités territoriales et de l’aménagement Balla Moussa Fofana a effectué …