Mozambique : vers une catastrophe humanitaire ?

Le risque d’une catastrophe humanitaire dans le nord du Mozambique augmente. Le gouvernement mozambicain estime qu’au moins 30 000 personnes sont sans abri, mais se cachent encore dans le district de Palma après l’attaque du 24 mars.

Six mille cinq cents personnes sont déjà arrivées à Pemba, la capitale de la province de Cabo delgado. Les autorités affirment que les violences dans le pays ont fait au moins 700 000 déplacés.

Il faut plus d’un demi-million d’euros pour soutenir les 30 000 victimes de l’attaque de Palma en leur fournissant des aliments, des médicaments et une assistance médicale et sociale.

La violence déclenchée il y a plus de trois ans dans la province de Cabo Delgado s’est aggravée il y a une semaine et demie, lorsque des islamistes shebab ont attaqué pour la première fois la ville de Palma, située à environ six kilomètres d’un projet gazier de plusieurs milliards de dollars.

L’armée mozambicaine a depuis annoncé qu’elle avait repris le contrôle de l’ensemble de la ville.

Check Also

Egypte : découverte d’une ville antique datant de 3 000 ans

Une visite dans des ruines de plus de 3 000 ans. C’est ce que propose …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR