Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
peche

Pêche : De nouvelles mesures annoncées par les nouvelles autorités

La ministre en charge des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires, Fatou Diouf, a annoncé, vendredi, plusieurs initiatives et mesures visant à renforcer le contrôle et la surveillance des activités de pêche dans les eaux maritimes sénégalaises.

Le ministère sénégalais de la Pêche a récemment réceptionné un navire pour renforcer le suivi et la surveillance des eaux maritimes sous juridiction sénégalaise. La révélation est faite par la ministre qui  s’exprimait en marge de la cérémonie officielle d’installation du comité de pilotage du Projet de gestion des ressources naturelles au Sénégal (Senrm).

«Récemment à la baie de Hann, plusieurs actions coordonnées de la Marine nationale, du Service des Eaux et forêts, de la Direction de la protection et de la surveillance des pêches ont été menées», a-t-elle signalé, en assurant que «ces structures continuent encore à évoluer sur le terrain».

Elle a indiqué, reprise par Le Quotidien, que depuis la publication en mai de la liste des navires étrangers autorisés à pêcher dans les eaux maritimes sous juridiction sénégalaise, «beaucoup d’actions de suivi, de contrôle et de surveillance ont été menées».

La ministre des Pêches, des infrastructures maritimes et portuaires a précisé que les mesures de surveillance ne se limitent pas uniquement au volet répressif. «Elles prennent aussi en compte l’aspect sensibilisation des communautés», a-t-elle ajouté, relevant qu’un «bon système de suivi et de contrôle des pêches ne s’apprécie pas seulement au nombre d’infractions commises». «Elle s’apprécie aussi sur l’appropriation des communautés locales de la politique de surveillance des pêches», a-t-elle fait valoir.


Fatou Diouf a expliqué que c’est dans ce cadre que le projet Senrm «compte renforcer la sensibilisation des communautés dans la surveillance des eaux maritimes sénégalaises». «Ce projet, explique-t-elle, va également doter les communautés de moyens logistiques et matériels, afin de mieux surveiller nos eaux et préserver nos ressources maritimes.»

Vérifier aussi

isra 1

Souveraineté Alimentaire : Le SARAA compte accompagner l’État à travers la recherche

Le Syndicat autonome de la recherche agricole et agroalimentaire (SARAA) de ISRA va mettre à …