Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Oignon Local : Les producteurs de Louga  sollicitent une bonne formation
Oignon Local : Les producteurs de Louga  sollicitent une bonne formation

PRÉPARATIFS MAGAL TOUBA : L’OIGNON SE FAIT TOUJOURS RARE

L’oignon est devenu depuis quelques jours le produit le plus recherché au niveau de la région de Diourbel. Sa disponibilité en cette veille de commémoration du Magal de Touba est le sujet qui occupe toutes les discussions chez les ménagères.

L’inquiétude est d’autant plus grande que le Magal de Touba est prévu dans une vingtaine de jours. Au marché d’oignons communément appelé Parc oignons, Modou Faye, le responsable du Parc, étale ses inquiétudes : « L’oignon est introuvable. Les rares sacs que nous avons coûtent excessivement cher. Le sac de 25 kilogrammes d’oignon importé coûte 21 500 FCFA. S’agissant de l’oignon produit au Sénégal, le sac se vend à 19 000 FCFA, voire 20 000 ».

Publicités

A Touba, il n’y a plus de stocks d’oignons, tout est épuisé. « C’est l’oignon importé qu’on commence à retrouver sur le marché. Je dois dire qu’il n’y a pas de stocks. Avec les 23 250 tonnes annoncées en direction du magal, si le produit est disponible, cela va forcément avoir un impact sur le marché, surtout concernant le magal, événement durant lequel, les usagers consomment beaucoup d’oignons », a-t-il dit. « Anticiper sur l’oignon local et autoriser les importations »

Toutefois, il pense que si le produit n’est pas disponible à temps, on risque de connaître des problèmes lors du magal parce qu’il n’y a plus d’oignon local sur toute l’étendue du territoire. Interpellé sur le blocage de l’oignon importé, Modou Faye pense que « les services compétents devraient anticiper et avant que l’oignon local ne s’épuise et autoriser les importations d’oignons ». Après le marché Ocass, cap sur le marché central de la commune de Mbacké. Là aussi, ménagères et commerçants souhaitent que l’oignon soit disponible.

Sur cette interrogation, le chef du Service départemental du commerce rassure. « En tout cas, d’ici le Magal, les prix vont drastiquement baisser et le marché sera bien approvisionné en oignons. La flambée actuelle du prix de l’oignon est observée sur l’ensemble du territoire national, compte tenu de la rareté de ce produit sur le marché. Les prix varient actuellement entre 21 000 et 22 000 FCFA le sac de 25 kilos est entre 950 et 1000 FCFA le kilo. Une très grande quantité d’oignons est attendue les jours à venir pour pouvoir approvisionner le marché », a-t-il ajouté.

Vérifier aussi

Transport : Après une semaine, le BRT livre ses premiers chiffres

Le Bus Rapid Transit (Brt) a commencé à rouler. Les responsables du projet ont livré …