Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
The opponent Ousmane Sonko, mayor of Ziguinchor, speaks during a rally of the Senegalese opposition at the Place de l'Obelisque in Dakar, on June 8, 2022. - Senegal's main opposition leader Ousmane Sonko said on June 7, 2022 he was determined to defy a possible ban on demonstrations on June 8, 2022 with his supporters against the rejection of his list for the upcoming legislative elections. (Photo by SEYLLOU / AFP)

Présidentielle 2024: Ousmane Sonko met en place « un plan d’action » pour valider sa candidature

Ousmane Sonko compte adopter une nouvelle stratégie pour faire valider sa candidature, suite au refus de la Direction générale des Élections (DGE) et de la Direction de l’automatisation du fichier (DAF) de le réinscrire sur le fichier électoral et de lui délivrer ses fiches de parrainages.

Me Ciré Clédor Ly, accompagné du mandataire de Sonko, Ayib Daffé, s’est rendu hier à la DGE dans l’objectif de récupérer les fiches de parrainages pour Ousmane Sonko, mais ils n’ont pas été reçus à la DGE. Confronté au refus des autorités administratives de fournir à Ousmane Sonko ses fiches de parrainages, le maire de Ziguinchor expose son nouveau plan pour la validation de sa candidature.

Publicités

La source renseigne que les émissaires de Sonko prévoient de se rendre successivement auprès des autorités compétentes chargées de mettre en œuvre la décision du juge Ousmane Racine Thione, ordonnant la réinscription du maire de Ziguinchor dans les listes électorales, afin de les interpeller sur leurs responsabilités.

Après la DGE, indique le journal, le mandataire et les avocats prévoient de se rendre au ministère de la Justice, aux locaux du ministère de l’Intérieur et à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). À chaque étape, ils seront accompagnés d’un huissier. Les avocats de Ousmane Sonko et son mandataire concertent leurs efforts pour identifier des solutions alternatives. Ils envisagent de saisir le Conseil constitutionnel ainsi que la Commission électorale nationale autonome (CENA).

Vérifier aussi

USA: Kevin Bui, 20 ans, avoue avoir déclenché le feu qui a tué 5 Sénégalais par « vengeance »

L’ incendie criminel qui a coûté la vie à cinq (5) membres de la famille …