Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Senghane Senghor
Senghane Senghor

Présidentielle 2024: Senghane Senghor de la Raddho craint des tensions au-delà de l’élection

L’état au blocage. Car avec la décision de la Cena qui reste positive  pour Sonko avec la remise des fiches de parrainages, c’est tout le contraire pour la Dge qui décline toujours.  Seghane Senghor de la Raddho s’en mêle.

C’est toujours un dialogue de sourds entre la Direction générale des élections (Dge) et la Commission électorale nationale autonome (Cena). Malgré la décision prise par la Cena demandant à la Dge de rendre  à Ousmane Sonko ses fiches de parrainage, celle-ci a refusé de se plier à cette décision.  

Publicités

Le Rassemblement africain pour la défense des droits de l’homme (Raddho) estime que la Dge devrait rassurer ceux qui doutent de son impartialité selon Seghane Senghor.  Il craint une tension qui va au-delà de la présidentielle.  Il note que « la Dge se disqualifie elle-même car ceux qui y travaillent savent que les élections c’est avant, pendant et après et donc un ensemble à gérer. La Dge devrait à ce moment donner des garantis suffisantes à l’opposition et à la société civile et ceux qui observent   et seraient tenté de douter de l’impartialité de la Dge mais sont tombés dans le panneau », dit-il.

A l’en croire les fonctionnaires ne prennent plus leur responsabilité par peur d’être sanctionnés et relevés. Pour lui, « ceux qui sont au pouvoir ne mesurent pas l’ampleur de ce fait car l’on peut avoir de beaux textes électoraux comme la loi. Il souligne qu’il fait donner corps à la démocratie et s’ils pensent utiliser les moyens de l’état et ses forces pour gagner une élection il fait s‘attendre à la tension qui va au-delà de la présidentielle. Nous n’en avons pas besoin. » Il souligne que le Président que les sénégalais attendent et qui demain une fois sera élu, selon Senghane Senghor est celui qui sera respecté et sans contestation.  Il regrette le fait que le Sénégal soit dans un débat qui ne l’honore pas ni la démocratie car étant dans des monologues. « La Dge n’avait pas de raison de refuser de donner des fiches de parrainage.

La Dge devrait aussi s’exécuter suite à la réponse de la Cena. Mais la Dge a refusé et elle n’a pas raison en répondant de la sorte. Car ce que fait la Cena elle est dans son droit car l’art L5 du code électoral donne ses pouvoirs à la Cena et qui fait respecter la loi électorale la transparence du scrutin et le droit des candidats », éclaire le chargé des affaires juridiques de la Raddho. Selon Senghor,  la Dge n’a aucun droit de publier un texte car la Cena vise un texte et du code électorale. Il ajoute  que « dans la hiérarchie des normes en droit, on ne peut pas sur la base d’une jurisprudence refuser de faire ce qu’une loi demande. « Nous avons une administration malade », a regretté Senghane Senghor.

A la question de savoir les conséquences  de cette incertitude autour de  la présidence, il affirme que « l’on risque d’installer ce pays dans une tension permanente. Nos enfants meurent dans  les océans et ce pays a besoin de stabilité. »

Sur la tournée économique du Premier ministre, il souligne que « Macky ne peut pas reconduire Amadou Ba ; mais il a fait car il vise d’abord à pouvoir disposer de nos ressources et cela aura un avantage sur toute l’administration du Sénégal. »

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

Urgent! Hajj 2024: Le Sénégal enregistre le décès de trois (03) pèlerins selon ministère des Affaires étrangères

Le Senegal a perdu trois (03) de ces pèlerins qui étaient dans la cité religieuse …