Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Juan Branco 1 e1717776222693

Réflexions intellectuelles et Politique: La conférence de Juan Branco annoncée à l’Ucad à eu finalement lieu au Cices. 

Le Recteur (Ucad) ne veut pas commettre, pour la seconde fois, l’erreur qui consiste à laisser se dérouler une conférence aux allures de meeting politique dans le temple du savoir. Sage décision que celle-là. 

Au demeurant, il est important de préciser que la vocation d’une université n’est pas d’être le réceptacle des affrontements politiques sous le couvert de  réflexions intellectuelles à peine dissimulées. La conférence de la mi-mai organisée par le leader du Pastef Ousmane Sonko et Jean Luc Mélenchon, a suscité de vives critiques y compris de la part du personnel académique.

Publicités

Le Recteur a ainsi retenu la leçon, lui qui a même été hué par des étudiants surexcités et conquis. Les débats ont aussi dégénéré pour achopper sur des thèmes tabous sous nos  cieux comme l’homosexualité. Avec Juan Branco, cela pouvait aboutir au même résultat ou pire même. Car, l’avocat franco-espagnol était, il y a seulement un an, malmené par le régime du Président Sall au point d’être  sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Qui plus est, il constitue avec Mélenchon, les idéologues français d’une forme de décolonisation, un anti-système que les nouvelles autorités promeuvent. Cette conférence a alors de forts relents politiques.

Et le choix de Branco n’est pas gratuit quand on sait que la France regorge d’intellectuels de référence de la trempe de Jacques Attali.  Il est préférable alors que les rencontres de ce genre se tiennent dans d’autres lieux et que les étudiants engagés politiquement exercent leurs activités en dehors de l’enceinte de l’université. 

Assane Samb

Vérifier aussi

81379311 58628275 e1720185143588

Nominations du ministre Ibrahima Sy au Ministère de la Santé: Le SAMES marque son désaccord

Le Bureau exécutif national du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a fait part …