Nominations aux postes de responsabilités : Macky veut satisfaire tout le monde !
Nominations aux postes de responsabilités : Macky veut satisfaire tout le monde !

Remaniement à quatre (04) mois de la Présidentielle: Quand la fonction ministérielle n’afflire plus

Depuis vendredi dernier, le Sénégal est un pays sans gouvernement. Le « limogeage collectif » des ministres n’a pas été suivi par une recomposition automatique de l’afflelage qui, sous la conduite du toujours Premier ministre, Amadou Ba, devrait constituer le dernier sous le magistère de Macky Sall. Mais, à moins de quatre mois de la présidentielle, devenir ou redevenir ministre ne semble plus enchanter.

Après la dissolution du gouvernement, le chef de l’Etat est en train de prendre langue avec certaines personnes ressources qu’il souhaite intégrer dans son « dernier » gouvernement que dirigera le Premier ministre, Amadou Ba, finalement confirmé à son poste. Ainsi a-t-il effectué de nombreuses consultations par téléphone ou chez lui, pour proposer quelque portefeuille ministériel à des personnalités ciblées. Mais, selon des sources de Rewmi Quotidien, au moins deux d’entre elles  l’une dirige déjà une institution et l’autre est directeur général en exercice ont préféré rester à leurs places actuelles. Et, la particularité de ces deux responsables politiques, c’est qu’ils sont tous les deux du sud du pays et, ont partagé avec Macky Sall bien des années de militantisme au Parti démocratique sénégalais (Pds).

Publicités

A entendre le Dg en question, cité par nos sources, il serait « politiquement suicidaire » de rejoindre un gouvernement à quatre mois de la présidentielle. Surtout que son fauteuil actuel, bien convoité, est dans une dynamique confirmée de croissance stratégique. La réponse de ce directeur général et chef de parti, affilié à Benno Bokk Yaakaar (Bby) ressemble, à bien des égards, à celle prêtée à l’ancien patron de la Lonase. Selon certaines indiscrétions, Lat Diop, « fortement pressenti au ministère des sports » dans le prochain gouvernement, avait décliné la proposition du président Macky Sall, préférant son fauteuil de Dg à un portefeuille ministériel. Avec la nouvelle donne politique, le néo-apériste de Guédiawaye n’est pas seul dans cette « situation » que le président Sall semble bien comprendre.

De nouveaux ministres entrants, il en continue d’en cherche « un peu partout ». Même si, il peut déjà compter sur le président du groupe parlementaire Bby, El Hadj Oumar Youm, l’ex-directeur général de la société d’exploitation du marché d’intérêt national et de la gare des gros porteurs (Semig), Mouhamed Abdoulaye Mbaye ou encore l’actuel directeur de l’horticulture, Dr Macoumba Diouf qui n’ont jamais porté le manteau de ministre.

En attendant d’en trouver, le Sénégal reste toujours sans gouvernement situation loin d’être inédite sous Macky Sall.

EMN

Vérifier aussi

Rubrique juridique : La rédaction de la plainte

DEMARCHE POUR LA PLAINTE La plainte n’obéit à aucune forme. Pour déposer sa plainte : L’individu effectue son dépôt …