Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Rencontre des organisations syndicales avec le chef de l’Etat: L’emploi, le pouvoir d’achat au menu des discussions

Ce sont des séries de concertations qui sont initiées par le président Bassirou Diomaye Faye. Hier, ce fut le tour aux centrales syndicales  dont la Cnts, la Cnts/Fc, la Fgts, la Csa entre autres centrales. Au menu, les difficultés des travailleurs. 

Les Sg des centrales syndicales  ont exposé les difficultés des travailleurs au Président de la république Bassirou Diomaye Faye. A quelques semaines de la célébration de la fête du 1 mai, les  différentes centrales les plus représentatives ont été reçues par Diomaye Faye hier au palais de la république.  Dans une note transmise à la presse, il est fait état du menu des discussions qui ont tournée autour  des préoccupations du monde du travail, notamment les pistes de solutions aux problématiques liées à l’emploi, à l’augmentation du pouvoir d’achat et aux conditions de travail.  Selon Mademba Sock de la Fgts, le président a été attentif aux difficultés que rencontrent les travailleurs, qui restent confrontés à des problèmes. « Il s’agissait de lui expliquer les problèmes et qu’il urge de trouver des solutions car le monde du travail est en eaux troubles », a-t-il révélé.

Publicités

A ce titre, il fera savoir qu’ « ils ont essayé d’explorer  les pistes de solution et de s’inscrire dans un dialogue empreint de franchise et de cordialité pour ouvrir de  nouvelles perceptives  et cela a commencé. Nous sommes sûrs que nous serons complémentaires car nous entendons jouer notre rôle pour la défense du monde du travail. » Ils espèrent que bonne note a été prise par le président de la république sur le dialogue avec un autre créneau et discuter des préoccupations. En effet sous le magistère de Macky Sall, les centrales avaient toujours haussé le ton pour être les avocats des travailleurs.

Des centrales qui entendaient faire de l’amélioration des conditions de vie et de travail, des travailleurs leur cheval de bataille. « Nous n’accepterons pas que les revendications des travailleurs soient reléguées au second plan. Elle prend ses responsabilités pour engager la bataille pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs et des populations, l’arrêt des violations des droits des travailleurs », avaient-elles déclaré lors de la fête du 1 mai 2023.

En à croire Mademba Sock, les centrales restent sur leur position : la défense et l’intérêt des travailleurs. » Les leaders syndicaux ont salué la démarche et l’esprit d’ouverture du Président de la République, Monsieur Bassirou Diomaye Faye.

 MOMAR CISSE

Vérifier aussi

Transport : Après une semaine, le BRT livre ses premiers chiffres

Le Bus Rapid Transit (Brt) a commencé à rouler. Les responsables du projet ont livré …