Sacre des Lions: Le remaniement décalé

La formation du nouveau gouvernement de la République prévue juste avant les locales devra attendre. Rien ne presse sous les tropiques étant entendu que le Sénégal a actuellement d’autres centres d’intérêt pour ne pas dire d’autres priorités.

Publicités

En effet, la victoire de nos footballeurs à la coupe d’Afrique pour la première fois, procure à la Nation des moments importants de communion et d’extase qu’il est inutile de gâcher.

C’est vrai que les écrans de fumée ont souvent servi à cacher ou à faire oublier des évènements. Mais ces derniers doivent être douloureux pour certains surtout pour les autorités. Or, cette victoire se présente comme une occasion unique de retrouvailles nationales inespérées au moment où entre pouvoir et opposition, rien n’allait. Il serait alors dommage de gâcher la fête par un remaniement qui allait encore attirer l’attention sur cette politique partisane qui nous vaut souvent tant de polémiques.

C’est dire que la récréation est actuellement belle. Et qu’il serait dommage d’y mettre fin d’une façon prématurée.

C’est dire également que les ministres en place vont encore voir leurs têtes sauvées pour quelques temps encore. Car, des moments rares comme ceux-là, on en profite pour en tirer toutes les conséquences.

Car, somme toute, il n’y a aucun risque de retard dans le travail gouvernemental. Loin s’en faut. Le président de la République a certes besoin d’un coordonnateur, mais il va compter pour le moment sur Aliou Cissé pour apporter ce surplus dont la Nation avait besoin. Ce moment exceptionnel est venu à point nommé.

Il s’ajoute à cela le fait que Macky avait besoin d’un temps de réflexion pour bien analyser les résultats des locales, qualitativement et quantitativement afin d’éviter les erreurs du passé, consolider l’unité dans les rangs et essayer de faire mieux la prochaine fois.

Pendant ce temps, du côté de l’opposition, c’est une double victoire que l’on fête notamment dans les grandes villes où elle est arrivée en tête. Un bonheur ne venant jamais seul, les Lions leur ont apporté une raison supplémentaire de se sentir en extase.

Et comme l’installation des Maires est en cours, les fêtes se multiplient dans certaines localités, c’est à dire les bons moments.

Certes, tout le monde était pressé de connaître le profil du nouveau Premier ministre, mais ce n’est plus le cas maintenant.

Alors, attendons, rien ne presse.

Vérifier aussi

GO: « So Allah diabi » Dame Mbodj va rejoindre le Pastef 

GO: « So Allah diabi » Dame Mbodj va rejoindre le Pastef 

Aux dernières législatives il a failli être député. « Moins 5 », Dame Mbodj était …