Sébikotane : Un bébé décède après une circoncision ratée

Un nourrisson de moins d’un mois a rendu l’âme après avoir été circoncis. Le drame est survenu à Sébikotane. Selon les précisions apportées par le journal Libération, le bébé de 27 jours avait été confié à un aide-infirmier. Ce dernier qui officie dans un hôpital a parallèlement ouvert une clinique dans laquelle il exerce en toute illégalité.

Publicités

Des blessures auraient été causées lors de la circoncision occasionnant ainsi une hémorragie. L’évacuation du bébé à l’hôpital de Diamniadio n’aura pas permis de le sauver. L’aide-infirmier pour sa part a été placé en garde à vue pour exercice illégal de la médecine. Rappelons que ce n’est pas le premier cas de décès d’un enfant au Sénégal en lien avec le personnel soignant.

Il y a quelques mois, 11 bébés sont morts suite à un incendie à l’hôpital public de Tivaouane, dans l’ouest du Sénégal. La situation serait liée au caractère vétuste du plateau technique selon les autorités. Le président sénégalais Macky Sall avait reconnu suite à ce drame l’«obsolescence» du système de santé du Sénégal. Il avait par la même occasion ordonné un audit des services de néonatalité afin que l’hôpital public ne soit « plus un espace de tragédie ».

Vérifier aussi

Notre soutien Maimouna Ndour FAYE et à toute la presse sénégalaise en général

 Comme des millions de Sénégalais, j’ai appris la violente attaque subie par la journaliste Maimouna …