Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Secteur énergétique: Le Sénégal bénéficie d’un financement de 1.639,8 milliards FCFA
Secteur énergétique: Le Sénégal bénéficie d’un financement de 1.639,8 milliards FCFA

Secteur énergétique: Le Sénégal bénéficie d’un financement de 1.639,8 milliards FCFA

Pour une bonne transition énergétique juste (JETP), des partenaires économiques  ont décidé d’inclure le Sénégal parmi les pays bénéficiaires de ses financements en promettant 2,5 milliards d’euros, soit 1.639 milliards francs CFA. L’annonce a été faite par le chef de l’Etat Macky Sall lors de son intervention au panel sur le financement des infrastructures et le secteur privé, au sommet de Paris.

Le Partenariat pour une transition énergétique juste (JETP) a décidé d’inclure le Sénégal parmi les pays bénéficiaires de ses financements en promettant de mobiliser en sa faveur 2,5 milliards d’euros.

Publicités

Selon la source, le chef de l’Etat a profité de cette tribune pour rappeler aux partenaires ‘’l’impératif de respecter les engagements pris sur le financement des économies africaines, y compris en faveur du Partenariat pour une transition énergétique juste’’. Ainsi on retient que le Sénégal est considéré comme quatrième pays bénéficiaire, après l’Afrique du Sud, l’Indonésie et le Vietnam.

Selon un communiqué,  le Sénégal a bénéficié du nouveau pacte financier, dont l’objectif est de construire un nouveau consensus pour un système financier international plus solidaire, le Sénégal et le groupe des partenaires internationaux, composé de l’Allemagne, de la France, de l’Union européenne, du Royaume-Uni et du Canada.  Il ajoute que ‘’dans une déclaration commune, le Sénégal réaffirme, avec le soutien financier et technique des partenaires internationaux, sa détermination à renforcer le déploiement des énergies renouvelables dans son mix énergétique, dans le cadre de son plan intégré à moindre coût pour l’électricité et dans une logique de baisse des émissions du secteur, tout en permettant un développement juste et résilient’’.

‘’Pour permettre l’accélération de ce déploiement d’énergies renouvelables, précise-t-il, les partenaires internationaux et les banques multilatérales de développement mobiliseront, pour une période initiale de trois à cinq ans, 2,5 milliards d’euros de financements nouveaux et additionnels, à partir de 2023. Des financements supplémentaires pourront être mobilisés durant et au-delà de cette période pour soutenir les ambitions sénégalaises.’’ Et grâce à ce partenariat, le Sénégal va porter la part des énergies renouvelables à 40 % de son mix énergétique. Il permettra l’accélération du déploiement des énergies renouvelables, de façon à porter la part des énergies renouvelables en capacité installée à 40 % du mix électrique sénégalais d’ici à 2030’’, poursuit le communiqué.

Dans son intervention, Macky Sall a par ailleurs a estimé qu’une résolution de la question du financement des infrastructures pour ‘’favoriser le développement’’ impliquait un accès aux marchés de capitaux à des coûts soutenables. Il s’est appesanti sur ‘’les défis de financement des infrastructures pour favoriser le développement’’. Son analyse est que la réponse à cette problématique ‘’passe par un accès aux marchés de capitaux à des coûts soutenables, qui nécessite une réforme de la gouvernance financière mondiale, la révision des critères de perception du risque d’investissement et la réduction des coûts de primes d’assurance’’. Il a par ailleurs plaidé pour ‘’le financement du secteur privé sénégalais et africain’’.

Le sommet de Paris pour un nouveau pacte financier mondial vise à ‘’remobiliser la communauté internationale autour de la question cruciale de financement du développement et de la réforme de l’architecture financière internationale’’. Il est censé ‘’trouver des solutions, pour les prochains mois’’, à des problèmes liés à ‘’l’allègement de la dette’’ et au ‘’financement pour le climat’’.

Source: APS

Vérifier aussi

Baisse des prix des denrées de première nécessité : Sérigne Guèye Diop donne rendez-vous sous peu

La baisse imminente des prix des denrées de première nécessité, est patiemment attendue par les …