Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 2 9

Tensions à Médina Gounass : Les mises en garde du gouvernement

Après sa visite dans la cité religieuse mardi, au lendemain des troubles qui ont occasionné 1 mort et plusieurs blessés, le ministre de l’Intérieur a publié un communiqué pour appeler au calme et mettre en garde contre les fauteurs de troubles. Dans le cadre de l’ouverture d’une enquête, il y a des arrestations.

A Médina Gounass, le calme reste volatile. Face à cette situation, «le gouvernement réitère son appel au calme et à la retenue afin de sauvegarder la paix sociale, mais il restera intransigeant contre les fauteurs de troubles, de quelque bord qu’ils soient», indique un communiqué du ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique.
Selon Jean-Baptiste Tine, «l’Etat a pris toutes les dispositions utiles et nécessaires afin de garantir la sécurité et le bon ordre dans la cité religieuse de Médina Gounass» plongée dans une situation de tension. Si le calme est revenu, la tension est toujours latente.

D’après le ministère de l’Intérieur, il a été procédé à des «interpellations et une enquête a été ordonnée, afin que le Droit soit dit dans toute sa rigueur». Il faut rappeler que la ville religieuse, située dans le département de Vélingara, a vécu une journée de Tabaski tragique. Lors des troubles qui ont opposé deux communautés religieuses, il y a eu un mort et une vingtaine de blessés, et beaucoup de biens perdus. «Le gouvernement s’incline pieusement devant la mémoire de la personne disparue et présente les condoléances de la Nation à la famille éplorée et aux deux khalifes.


Les blessés ont été bien pris en charge au Centre de santé de Médina Gounass et au Centre hospitalier régional de Tambacounda, et beaucoup d’entre eux sont déjà retournés chez eux», note le ministère de l’Intérieur.
Au lendemain des troubles, Jean-Baptiste Tine s’est rendu dans la cité religieuse et a rencontré les khalifes généraux de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba, et du Fouladou, Thierno Mounirou Baldé, pour tenter d’apaiser les esprits. Il avait annoncé une rencontre avec les deux guides religieux «très prochainement» à Dakar, pour trouver une solution définitive au différend opposant les deux communautés.

Vérifier aussi

6b9e7abc ddea 4767 8488 d48864ce6d24 750x375 1

Caisse de sécurité sociale : Les travailleurs exigent la révision de l’accord d’établissement de 2006

Les travailleurs de la Caisse de sécurité sociale ont fait à la presse, ce lundi, …