Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 07/06/2024

Top Infos Rewmi du 07/06/2024: Alassane bou Sonko libéré après s’être excusé………Une fille violée par 2 faux policiers lors d’un Gamou….La 3 ème adjointe au maire, Aminata Sonko morte dans un accident…Exploitation du pétrole de Sangomar….Plus de 50 candidats à l’émigration irrégulière périssent en mer….

Publicités

 

La 3 ème adjointe au maire, Aminata Sonko morte dans un accident

La commune d’Adéane est en deuil et pour cause, la 3 ème adjointe au maire de cette commune dans le département de Ziguinchor, Aminata Sonko a trouvé la mort dans un accident de la route. Elle revenait de Tambacounda où elle était partie prendre part à une rencontre. L’accident est survenue à hauteur de Mandat Douane. De cet accident, madame Aminata Sonko est la seule qui a trouvé la mort. Il y a cependant des blessés qui ont été acheminés à l’hôpital. « Adéane pleure en  ce moment la perte d’une de ses valeureuses filles », nous a confié Sékou Diamé, agriculteur à Agnack, joint au téléphone. Et lui, d’ajouter, « c’était une personne qui s’activait beaucoup dans l’agriculture. Elle revenait, d’ailleurs d’un atelier qui était consacrée à ce domaine ». 

Alassane bou Sonko libéré après s’être excusé

Après un double retour de parquet,  Alassane Fall alias « Alassane bou Sonko »  a été libéré ce jeudi par le procureur,  d’après Me Cheikh Khouraichy Ba. « Fin du calvaire pour Alassane Fall,  finalement libéré. Il devrait néanmoins accepter de subir un suivi psychologique », a écrit Me Ba. Le membre du Pastef a présenté ses excuses. Il  a regretté ses propos outrageants à l’endroit du procureur de la République et du magistrat qui ont jugé Bah Diakhaté. Pour rappel, dans une vidéo publiée sur sa page Tik-Tok, Alassane Fall avait menacé d’insulter publiquement le chef du parquet et le juge, en cas de libération des détenus Bah Diakhaté et l’imam Cheikh Tidiane Ndao. Il a porté des accusations contre ces deux magistrats. Le procureur de la République s’était autosaisi de l’affaire en ordonnant au commissaire  principal Adramé Sarr, chef de la Dic, de procéder à son arrestation. Alassane Fall avait passé dix mois en prison avant d’être libéré par le biais de la loi d’amnistie.

Plus de 50 candidats à l’émigration irrégulière périssent en mer

Le bilan est macabre. Plus de 50 candidats qui voulaient rallier l’Espagne par voie maritime ont péri en mer. L’information est tombée hier jeudi.  En effet, ils étaient 120 candidats au total et sont parties il y a 11 jours. Mais selon les informations reçues des autorités espagnoles, seules 67 personnes ont été secourues. A l’heure où ces lignes sont écrites, 66 personnes sont encore en vie et 6 autres sont à l’hôpital, renseigne la source.

Tabaski 2024, la lune sera observable ce vendredi 

A travers un communiqué, l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA) a donné des informations sur la visibilité du Croissant lunaire pour la fête de la Tabaski.

En effet, après une large consultation, les astronomes informent que ce jeudi 06 juin, le croissant lunaire ne sera observable nulle part sur terre à l’œil nu, sauf une partie de l’Amérique avec des appareils adéquats. Cependant le vendredi 7 juin, le croissant sera observable à l’œil nu au Sénégal et partout où le ciel semble  bien dégagé, de même en Afrique, en Europe et en Amérique d’après le communiqué.

Une fille violée par 2 faux policiers lors d’un Gamou

Le commissariat central de Kolda a déféré, ce jeudi, un coiffeur et un électricien pour usurpation de fonction et viol collectif sur mineure. D. Kandé, âgé de 24 ans, et son compère B. Souané (18 ans) se faisaient passer pour des policiers, lors d’un Gamou, pour se relayer sur une fillette de 14 ans.  Les faits : Partie à une cérémonie religieuse (Gamou) dans la nuit du samedi au dimanche 2 juin dernier, une élève en classe de CM2  a été victime d’un viol collectif vers 3 h.  Ce jour-là, deux individus se sont présentés  devant la fille âgée de 14 ans. Ils ont prétendu être des fonctionnaires de police, avant de menacer et d’emmener  de force la fille  au niveau du terrain Jambaar où ils l’ont violée à tour de rôle. Au lendemain des faits, la mère de la victime a déposé une plainte sur la table du chef de service du commissariat central de Kolda.

Une fille violée par 2 faux policiers lors d’un Gamou (suite)

Entendue à l’enquête ouverte, l’élève violée a retracé le film de sa mésaventure sur procès-verbal dans les moindres détails. Elle a également désigné quatre jeunes de son quartier qui étaient avec elle lors de son interpellation. Convoqués à leur tour, ces quatre témoins oculaires ont confirmé l’identité des mis en cause. Ces derniers ont aussi tenté de kidnapper d’autres filles durant la nuit du Gamou, d’après leur déposition. Les investigations menées par les limiers ont permis de mettre la main sur les deux suspects. Il s’agit du coiffeur D. Kandé, âgé de 24 ans, et de l’électricien B. Souané (18 ans). Mis devant le fait accompli, tous les deux ont nié les faits, avant que chacun impute la responsabilité à son  complice. Mais ils ont aussi reconnu avoir été présents sur les lieux. Au terme de l’enquête, D. Kandé et B. Souané ont été présentés au procureur de la République près le TGI de Kolda  pour usurpation de fonction et viol collectif sur mineure de 14 ans. Le certificat médical versé dans le dossier révèle des déchirures hyménales récentes chez la victime.

Exploitation du pétrole de Sangomar

Les îles du Saloum vivent et comptent beaucoup sur l’exploitation halieutiques. Cette Sénégal qui capitalise des milliers d’îles se trouve dans le département de Foundiougne. C’est pourquoi ces insulaires nourrissent de plus en plus des inquiétudes quant à l’exploitation du pétrole de Sangomar. Une activité qui devra commencer sous peu. Ces communautés des îles du Saloum redoutent des problèmes sur leur santé, l’environnement et la disparition probable des ressources halieutiques. A ce propos, une conférence publique organisée à Foundiougne a permis à ces communautés d’exposer leurs doléances. Cette conférence était sous la houlette du centre de recherche et d’action sur les droits économiques sociaux et culturels. Docteur Moussa Mamadou Baldé, responsable sécurité alimentaire et résilience, « ce que nous avons tendance souvent à mettre en avant, surtout par  les pouvoirs publics. C’est que les avantages de la manne financière qui sera retirée de cette exploitation. Et souvent ce que nous appelons les coûts économiques et environnementaux ce sont souvent les populations locales qui sont victimes de ces coûts. Une éventuelle marée noire pourrait compromettre de manière négative leurs moyens de subsistance ». 

Exploitation du pétrole de Sangomar (suite)

Les risques sur l’environnement et les ressources naturelles ne sont pas à minorer. Donc ces concertations sont pour alerter les autorités afin que des mesures d’accompagnement soient prises. Sur cette question l’enseignant-chercheur à l’université Elhadji Ibrahima Niass du Sine Saloum, Dr Babou Faye évoque l’expérience internationale vécue dans ce domaine pour dire que les risques sont réels. « Nous pouvons prendre ses expériences internationales comme fondement pour faire le plaidoyer dès l’arrivée de ces risques », a fait savoir Docteur Faye. C’est une zone qui compte des mareyeurs, pêcheurs et des femmes transformatrices. L’exploitation de ces ressources gazières, selon les spécialistes entraineront de nouvelles habitudes et comportement dans les activités de ces communautés insulaires. Ainsi, il est prévu des campagnes de sensibilisation.

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …