Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 11/07/2024

Top Infos Rewmi du 11/07/2024: Affaire des 4 millions volés à Thiès…..Un camion fou a fini sa course dans une maison…..La dépouille de Momar Coumba Diop attendue à Dakar, vendredi….Mort subite à Kaolack…Association Ali Imram…Lutte antivectorielle à Dakar….Baisse des denrées alimentaires….

 

Publicités

Mort subite à Kaolack 

Ce Mercredi 10 juillet 2024, un homme qui marchait tranquillement dans la rue vers le rond-point Mboutou Sow est tombé et a rendu l’âme sur le coup. Quelques minutes après sa descente d’une moto Jakarta. Le drame a eu lieu vers les coups de 15 heures. Aussitôt alertés, les sapeurs-pompiers se sont transportés sur les lieux. Après le constat d’usage, ils ont acheminé le corps sans vie à l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack.

Un camion fou a fini sa course dans une maison

C’est à Keur Ibra Niane, sur la route nationale, non loin de Khombole, dans le département de Thiès, que s’est produit l’irréparable. Un camion fou a fini sa course dans une maison, entraînant une perte en vie humaine. Outre la victime, une femme en état de grossesse a grièvement été blessée dans l’accident. Elle a été évacuée au centre hospitalier régional Ahmadou Sakhir Ndiéguene de Thiès. D’importants dégâts matériels auraient été enregistrés. D’après certaines sources, «le chauffeur était en train de dormir». Une énième folie des camionneurs, pourrait-on dire. 

Un camion fou a fini sa course dans une maison (suite)

Il y a juste quelques jours, un camion semi-remorque avait fini sa course dans une maison, près du Rond-point Mbour-1, à proximité de la pharmacie Serigne Saliou Thiam, à Thiès. L’accident s’est produit du fait d’une bagarre qui avait éclaté entre les deux apprentis chauffeurs qui se trouvaient à bord. Ils auraient perdu le contrôle du véhicule. Un cas d’indiscipline caractérisé dans la circulation. La dispute était d’une ampleur telle que le camion a dû quitter la chaussée pour aller percuter un taxi en stationnement et deux autres véhicules (un mini car et une voiture de marque Ford), avant de terminer sa course dans la maison. Bien que les dégâts matériels aient été considérables, aucune perte en vie humaine n’avait heureusement été enregistrée.

Affaire des 4 millions volés à Thiès

Dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme, la Brigade de Recherches (BR) de la compagnie de Gendarmerie de Thiès a porté un nouveau coup dur dans le milieu criminogène. Les éléments de l’unité d’élite ont arrêté puis déféré au parquet quatre (4) agresseurs. Fraîchement revenu de la Mecque, le Commandant de la Brigade de recherches (BR) de Thiès n’a pas perdu de temps pour sévir contre les malfaiteurs qui perturbaient la quiétude des populations. C’est dans ce cadre que les hommes du Major El Hadji Mbaye Seck ont neutralisé quatre (4) agresseurs très redoutés. Tout a commencé lorsque ces individus à bord de motos ont intercepté un motocycliste transportant une grosse somme d’argent de Darou Khoudoss non loin de Mboro vers les carrières.

Affaire des 4 millions volés à Thiès (Bis)

Sous la menace de machettes, P.G.S a été dépouillé de 4 millions F CFA à la veille de la Tabaski, selon des sources proches du dossier. Saisi de l’affaire après son retour des lieux saints de l’imam, le chef de la BR de Thiès a mis les bouchées doubles avec ses hommes. L’enquête rondement menée a permis de mettre la main sur les agresseurs. Il s’agit d’A.S, S.B.F, I.S, S.C et P.A.M. Au terme de l’enquête, les mis en cause ont été présentés au procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Thiès pour association de malfaiteurs,  vol en réunion commis avec violence, usage d’arme et de moyens de locomotion.

Association Ali Imram 

En prélude à la grande conférence annuelle Achoura, prévue le lendemain de la Tamkharite, l’Association ALI IMRAN et son responsable moral Oustaz Alioune Sall ont fait face à la presse, ce mercredi, à Dakar. ALI IMRAM et son responsable moral vont, au cours de cette conférence religieuse, aborder des thèmes d’actualité. Selon le président de ladite association, Salif Sow, cette conférence permettra d’aborder un thème d’actualité animé par leur responsable moral. Présentant l’association, il dira qu’ALI IMRAN a été créée en 1996 suite à une prise de conscience collective sur l’état des jeunes de la SICAP et l’absence de structures leur permettant de s’impliquer socialement, dans un cadre saint et conforme à leur religion qui est l’Islam. A les croire, la rencontre avec Oustaz Alioune Sall a favorisé la création d’un cadre d’activités centré autour de l’éducation, sous forme de Majaliss et des cours de formation, sous la direction de l’ingéniosité de l’éminent éducateur qu’il est ALI IMRAN, nom donné par Oustaz Alioune Sall à l’association, est tiré d’une sourate du saint Coran et cela témoigne de la relation étroite qu’il entretient avec le livre de l’Islam. Dans ses différentes structures, les enfants apprennent et mémorisent le Coran avant d’être orientés dans l’enseignement général. 

La dépouille de Momar Coumba Diop attendue à Dakar, vendredi

La dépouille de l’universitaire et sociologue sénégalais Momar Coumba Diop, décédé dimanche à Paris, à l’âge de 73 ans, est attendue vendredi à Dakar à partir de 15 h, a-t-on appris mercredi de ses proches. Le corps de l’ancien chercheur à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar arrivera par un vol d’Air Sénégal, ont-ils indiqué dans un communiqué. Ils font en même temps savoir que la levée du corps est prévue le lendemain à 10h à la mosquée des HLM3 près de la boulangerie Baye Gaïndé suivie de l’inhumation au cimetière musulman de Yoff. Selon la famille du défunt, une cérémonie de levée du corps est prévue le jeudi 11 juillet à 14h à Paris à l’hôpital de la Fontaine à Saint Denis 2 Rue du Dr Delafontaine, 93200 Saint-Denis.

Lutte antivectorielle à Dakar

Le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall, lance officiellement, ce mercredi, les opérations de lutte antivectorielle pré-hivernage, dans la commune de Grand-Yoff. Le lancement des opérations est prévu à partir de 22 heures au bassin de rétention d’eaux pluviales de la zone de captage. «En cette période pré-hivernage, la région de Dakar est confrontée à une multiplication massive des moustiques et autres nuisances liées à la présence de l’eau dans l’environnement», renseigne un communiqué rendu public à cet effet. Les activités de désinsectisation par saupoudrage spatiale et par délarvation des gîtes de reproduction de moustiques seront menées sur le terrain par la Brigade régionale de l’Hygiène de Dakar.

Baisse des denrées alimentaires

La direction du commerce intérieur (DCI) a annoncé à l’APS avoir interpellé dans la région de Dakar 557 commerçants pour des faits présumés de violation de l’arrêté ministériel fixant les nouveaux prix des denrées de consommation courante, en plus d’avoir encaissé 13.210.000 francs CFA en guise d’amendes payées par des contrevenants à la décision ministérielle. “Cinq cent cinquante-sept commerçants ont été convoqués pour infraction à la législation économique”, a déclaré Ahmadou Bamba Ndao, le directeur du commerce intérieur.

Les commerçants ont été interpellés lors d’un contrôle mené du mercredi 26 juin au samedi 6 juillet par des agents de la direction du commerce intérieur (DCI) sur 2.838 lieux de vente de la région de Dakar, selon M. Ndao. Certains contrevenants ont payé des amendes d’un montant global de 13.200.000 francs CFA, a-t-il signalé dans un entretien avec l’APS, laissant entendre que la direction du commerce intérieur va demander aux juridictions de mener des poursuites judiciaires contre d’autres.

Vérifier aussi

diomaye

Le communiqué du conseil des ministres de ce mercredi 10 juillet

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar FAYE a présidé, ce mercredi …