Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 20 10 2023

Top Infos Rewmi du 20 10 2023: Wanep Sénégal lance une plateforme pour la prévention et l’atténuation de la violence électorale…Marche contre la cherté de la vie…244 détenus sénégalais placés sous surveillance électronique…Un chanteur religieux qui filmait ses ébats sexuels arrêté…Migration irrégulière…

Publicités

244 détenus sénégalais placés sous surveillance électronique

Le directeur adjoint des Affaires criminelles et des grâces et coordonnateur du Centre de surveillance électronique, Alassane Ndiaye, a révélé, ce jeudi, qu’au total, 244 personnes en conflit avec la loi portent actuellement le bracelet électronique au Sénégal. « Nous sommes à 278 placements sous surveillance électronique. Et, parmi les 278 il y a 34 dépôts, c’est-à-dire des personnes qui en avaient bénéficié et pour qui la mesure a pris fin, on a enlevé et on a déposé le bracelet. Il reste donc actuellement 244 personnes qui sont sous bracelet électronique », a déclaré le magistrat. M. Ndiaye a signalé que « parmi les 244 personnes qui portent actuellement le bracelet électronique au Sénégal, 207 sont en attente d’être jugées » ; non sans préciser, toujours sur l’APS, que « soixante et onze personnes ont été condamnées, certaines d’entre elles sont dans les prisons et d’autres n’y étaient pas encore ». Le directeur adjoint des affaires a, par ailleurs, rappelé que le Sénégal dispose actuellement d’un stock de 1000 bracelets électroniques.   

Un chanteur religieux qui filmait ses ébats sexuels arrêté

Un chanteur religieux risque de compromettre sa réputation ! L’homme domicilié à Médina Baye a été arrêté par les gendarmes de la Brigade territoriale de Kaolack. I.D est en garde à vue pour collecte illicite de données à  caractère personnel et des images obscènes liées à un délit sexuel. Le mis en cause entretenait une relation amoureuse avec la commerçante R.Sarr. Le couple filait le parfait amour et le  chanteur promettait même à sa petite amie, domiciliée à Dakar, un mariage. La commerçante a rendu visite à son amant à Médina Baye. Ce dernier en a profité pour filmer leurs ébats sexuels, à l’insu de R. Sarr. Quelque temps après, un individu a transféré les vidéos compromettantes à la commerçante pour lui demander de l’argent. La victime a déposé une plainte et la gendarmerie a procédé à l’interpellation du chanteur religieux. Le mis en cause a tenté de nier les faits. L’exploitation des vidéos a permis aux enquêteurs de savoir que les images ont été prises dans la chambre du mis en cause. Ce dernier sera déféré incessamment.

Marche contre la cherté de la vie

Momath Cissé, vice-président de l’Association des Consommateurs du Sénégal (Ascosen), a annoncé que leur  organisation prévoit une manifestation ce samedi 21 octobre à la Place de la Nation. Cette initiative vise à exprimer leur mécontentement face à la hausse des prix qui impacte la vie quotidienne des citoyens. Cependant, il a souligné que l’obtention de l’autorisation pour la marche reste en suspens. M. Cissé a également souligné que toutes les initiatives de mobilisation pour sensibiliser sur la cherté du logement et des denrées alimentaires sont initiées par l’Ascosen qui a eu à discuter avec le président de la République Macky Sall.

L’Ascosen parle du coût élevé de l’électricité

La question de l’augmentation des coûts de l’électricité suscite une vive inquiétude au sein des foyers sénégalais. Momath Cissé, vice-président de l’Association des Consommateurs du Sénégal (Ascosen), a révélé que l’État a récemment supprimé une subvention de l’ordre de 100 milliards de francs CFA, sous la pression des institutions financières internationales. M. Cissé a souligné l’urgence de rétablir cette subvention ou d’ajuster la tranche A, qui représente la tranche sociale, en étendant la couverture de 0 à 500 kilowatts. Cette mesure permettrait aux abonnés de la Senelec de bénéficier de conditions plus favorables. Selon lui, la limite de consommation de 0 à 150 kilowatts ne prend en compte que l’éclairage et un réfrigérateur. « Le Sénégal progresse, et en tant que pays émergent, la climatisation et le réfrigérateur ne devraient pas être considérés comme un luxe », a-t-il ajouté.

Wanep Sénégal lance une plateforme pour la prévention et l’atténuation de la violence électorale

Le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (Wanep-Sénégal) a opté pour la mise en place, ce jeudi, d’une plateforme multi-acteurs d’analyses et d’actions pour la prévention et l’atténuation de la violence électorale, en collaboration avec le  Groupe national de réponses électorales (Gnre). Cette plateforme est composée d’Organisations de la société civile, de représentants d’institutions de la République ainsi que des experts de la question électorale. « Depuis des années, le Sénégal traverse une crise sécuritaire avec beaucoup de manifestations sociopolitiques. Nous avons des candidats qui ont des difficultés à concrétiser leur candidature. Il nous faut déjà prendre les devants parce que la situation est déjà tendue », a indiqué le Coordonnateur national de Wanep-Sénégal, Alfred Gomis. 

Wanep Sénégal lance une plateforme pour la prévention et l’atténuation de la violence électorale (Bis)

… Selon lui, le groupe va analyser la situation et proposer des actions sur le terrain pour atténuer la violence électorale. « Nous n’attendons pas la veille de l’élection pour déployer ce groupe. La société civile dont nous sommes membres a déjà mené des actions en faveur de la libération de certains détenus, elle sensibilise ainsi les jeunes pour les inscriptions et les retraits des cartes électeurs », a ajouté M. Gomis. Le coordonnateur a précisé qu’on ne peut plus parler de vol de vote car le Sénégal, par le passé avait déjà dépassé ça. « Nous espérons malgré notre crainte et interrogation que les élections seront transparentes et inclusives », dit-il. Le Réseau ouest Africain pour l’édification de la paix (Wanep-Sénégal) est actif depuis des années dans le domaine de la consolidation de la paix à travers la prévention et la gestion pacifique des conflits.

Migration irrégulière

Dans sa dynamique de lutte contre l’émigration irrégulière, la Gendarmerie nationale a interpellé 169 candidats entre Saint-Louis et Fimela, dans la période du 15 au 16 octobre 2023. En effet, la section de recherches de Saint-Louis et la brigade territoriale de Fimela ont respectivement appréhendé 158 et 11 candidats. L’opération a permis l’interpellation de 169 candidats dont 1 organisateur, 05 gambiens, 02 guinéens. En outre, 01 moteur hors-bord a également été saisi. Par ailleurs, la première embarcation transportait  74 passagers dont 4 femmes et 1 enfant. Ils avaient tous quitté le Sénégal en pirogue pour rallier l’Espagne. Ils ont finalement été interpellés par un navire espagnol avant d’être débarqués à El Hierro. Le dernier cayuco avait à son bord 96 personnes dont 1 femme et 36 mineurs. Leur débarquement a eu lieu ce matin à Ténériffe en Espagne.

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …