Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 28/06/2024

Top Infos Rewmi du 28/06/2024: Affaire de la manifestation interdite à Mbacké…..Baisse des prix à Matam…Un motocycliste tué et abandonné en brousse….Démission de la directrice Diéguy Diop Fall….CFEE à Vélingara 

 

Un motocycliste tué et abandonné en brousse

L’arrondissement d’Orkadiéré, situé dans la région de Matam, a été, mercredi, le théâtre d’une scène d’horreur. Un conducteur de moto-jakarta a été tué et abandonné dans la brousse, entre la commune de Waoundé et le village de Padalale. En quittant vers 12 h son domicile sis à Waoundé pour rallier le village de Padalale, le conducteur de moto-jakarta, M. Sy, ne savait pas qu’il ne verrait plus ses deux épouses et ses trois enfants. Et pour cause, l’homme âgé d’une trentaine d’années a été agressé sur sa moto, en brousse. Il a été tué avec un objet tranchant au niveau de la tête. Informé de la triste nouvelle, son père s’en est ouvert aux éléments de la brigade territoriale de Waoundé vers 16 h 30. Ces derniers se sont aussitôt rendus sur les lieux du crime en compagnie du médecin-chef. Les gendarmes ont retrouvé M. Sy baignant dans une marre de sang, une plaie ouverte sur la tête qui a provoqué une forte hémorragie. Après les constats d’usage, la dépouille a été déposée à la morgue pour autopsie. Une enquête a été ouverte. 

Homicide volontaire à Sathioum (Goudomp)

La tragédie a eu lieu dans la nuit du mercredi au jeudi, au village de Sathioum, dans la commune de Yarang Balante, dans le département de Goudomp (région de Sédhiou). Le jeune Lamine Faty, âgé d’une trentaine d’années, discutait avec ses amis chez Étienne Diatta. Un sujet à polémique les a opposés. Il s’en est suivi une vive dispute. En l’absence du père de famille, la mère d’Étienne est sortie pour les calmer. C’est ainsi que Lamine Faty est allé dans une chambre voisine chercher un coupe-coupe et asséna plusieurs coups à la femme sur la tête. Celle-ci succomba sur le champ. Le présumé meurtrier  prit la clé des champs pour se réfugier en Guinée-Bissau dont la frontière est à quelques kilomètres. La dépouille a été déposée au centre de santé de Goudomp par les forces de l’ordre et les agents de santé. Le jeune Lamine Faty serait un homme violent. Quelques semaines auparavant, il avait brisé la main de sa propre mère qui a dû être évacuée à l’hôpital régional de Ziguinchor. Pour lui éviter la prison, ses proches ont étouffé l’affaire. 

Affaire de la manifestation interdite à Mbacké

La sentence est tombée dans l’affaire des six manifestants qui ont été déférés récemment par la police pour organisation et participation à une manifestation interdite. Ayant bénéficié de la liberté provisoire, le président du Conseil communal de la jeunesse (CCJ) de Mbacké, Serigne May Seck, le conseiller municipal Ibrahima Diop, Aliou Sow, Mbeugue Diop, Mame Mor Diaw et Mor Cissé ont comparu, ce jeudi, devant la barre du tribunal d’instance de Mbacké. Dans le réquisitoire, le procureur S. O. Diallo a requis contre eux une peine de six mois de prison avec sursis et une amende de 200 000 F CFA pour chaque prévenu. Lors du délibéré, Serigne May Seck et Cie ont été reconnus coupables des faits susnommés et condamnés à six mois de prison assortis de sursis. Mais le tribunal n’a pas prononcé l’amende sollicitée par le parquet.

Démission de la directrice Diéguy Diop Fall

La désormais, ex directrice de la  Promotion de l’économie sociale et solidaire jette l’éponge. Diéguy Diop Fall a annoncé sa démission dans un message posté sur sa page Facebook. La militante de l’Apr dans la région de Saint-Louis, exprime ses remerciements à l’ex chef de l’État, Macky Sall. « Je lui exprime toute ma gratitude pour la confiance qu’il a voulu m’accorder durant trois ans à la tête de la Direction de la Promotion des droits et de la protection des enfants ( 2021-2023) ainsi que de la Direction de la Promotion de l’économie sociale et solidaire (2023- 2024). Je remercie aussi tous les membres de l’APR pour les moments de communion politique qui ont traduit notre engagement sans aucun doute pour un Sénégal meilleur », a indiqué la militante de l’APR, Diéguy Diop Fall. Ainsi, poursuit-elle, « Aux Sénégalaises et aux Sénégalais d’ici et de la diaspora, je vous réaffirme mon attachement  aux valeurs démocratiques qui fondent notre République et inspirent le bien-fondé de mes actions politiques. Mon engagement politique  pour un Sénégal de paix, de respect de nos institutions est sans faille. Je confirme, réaffirme  et reprécise mon engagement sans faille auprès du président de l’Alliance pour la République et président de Benno Bokk Yaakaar, M. Macky Sall », conclut-elle.

 Baisse des prix à Matam 

Suite à la mesure annoncée sur la baisse du coût des denrées alimentaires essentielles et  du  ciment, le Conseil Régional de la Consommation a procédé, durant une réunion tenue à la gouvernance,  à la révision des prix afin de les arrimer à la nouvelle grille de tarification. Les produits concernés par cette baisse tarifaire sont le riz brisé ordinaire, le sucre cristallisé, l’huile de palme raffinée, la farine de blé, le pain et le ciment. Des ajustements précis sur la détermination du différentiel de transport applicable sur les prix des produits administrés ont été adoptés. Ainsi pour le riz brisé ordinaire, dont le sac de 50 kilogrammes (Kg) qui coûtait 21 000 FCFA est désormais établi à 20 000 FCFA, le coût pour le consommateur final est passé de 450 FCFA à 425 FCFA le kilogramme. 

Baisse des prix à Matam (suite)

S’agissant du sucre cristallisé, le sac de 50 kg est passé de 32 100 F à 29  600 francs, le kilogramme est désormais fixé à 625 FCFA contre 675 FCFA. Quant  à la farine de blé (type 55), le sac de 50 kg qui coûtait 19 750 FCFA sera désormais vendu à 15 750 FCFA. Pour la version améliorée, le sac de 50 kg a aussi connu une baisse, passant de 20 450 FCFA  à 16 450 FCFA. Par ricochet, la baguette de pain de 200 grammes (spécifique à la région), sera vendue à 165 FCFA aux consommateurs. L’huile de palme raffinée, voit également ses prix révisés avec  une baisse du coût du bidon de 20 litres qui est passé de 21 200 FCFA à 19 500 FCFA, faisant passer le prix du litre d’huile de 1100 FCFA à 1025 FCFA. La tonne de ciment de type 32,5 R, jusque-là vendue à 88 000 FCFA coûtera désormais 86 000 francs,  en parallèle, le prix du sac  passe  ainsi de 4 400 à 4 300 FCFA.

CFEE à Vélingara 


L’examen du CFEE 2024 a pris fin sur l’étendue du territoire national. Dans le département de Vélingara,  7.097 candidats étaient inscrits officiellement dont 3317 garçons et 3780 filles. Sur cet effectif total, le département a enregistré 1956 candidats sans extrait de naissance. Un nombre jugé important par les autorités scolaires qui ont toujours multiplié des initiatives pour permettre aux différents élèves de disposer de cette pièce d’état civil dès le cycle fondamental. Des audiences foraines sont souvent sollicitées dans ce sens. Et malgré les efforts des autorités scolaires et académiques,  les parents d’élèves traînent le pied, selon un directeur d’école. Et ce dernier de se féliciter de la décision des hautes autorités de l’Etat de laisser ces élèves passer l’examen,  pour ensuite régulariser leur situation à l’état civil. De l’avis d’un responsable du bureau des examens et concours, les collectivités territoriales doivent œuvrer pour aider les parents à enregistrer  très tôt leurs enfants à l’état civil. Avec la détermination des autorités administratives et de celles de l’école,  cet examen s’est tout de même bien déroulé. 

Vérifier aussi

9455b680ac3ab60f520b637e4c1f55866677e211

Ameth Suzanne Camara arrêté par la Sûreté urbaine

Ameth Suzanne Camara vient d’être arrêté par les éléments de la Sûreté urbaine (SU) du …