Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 29 11 2023

Top Infos Rewmi du 29 11 2023: Pape Sagna Mbaye annonce la reprise prochaine des rotations du navire Aline Sitoé Diatta…Faux policier…Trois responsables du candidat Bassirou Diomaye Faye arrêtés à Pikine…Incendie au parc de Petersen…Offense à la Tariqa Tidiane…

 

Publicités

Trois responsables du candidat Bassirou Diomaye Faye arrêtés à Pikine

La police de Pikine a fait une descente dans le quartier général (QG) du candidat à la candidature Bassirou Diomaye Faye, ce mardi. Trois responsables y ont été arrêtés. Il s’agit d’El Hadj Loum, Amina Dicko et Atoumane. Ces trois membres de l’ex-parti Pastef d’Ousmane Sonko sont actuellement dans les locaux du commissariat de Pikine. Selon nos sources, il leur avait été notifié au commissariat d’arrondissement de Pikine qu’ils n’avaient pas le droit d’ouvrir un QG.

Pape Sagna Mbaye annonce la reprise prochaine des rotations du navire Aline Sitoé Diatta

Le ministre des pêches et de l’économie maritime, Pape Sagna Mbaye, a annoncé la reprise prochaine des rotations du navire Aline Sitoé Diatta qui assure la liaison Dakar-Ziguinchor. “Sur instruction du Président de la République, mon département et les ministères concernés sont en train de prendre les dispositions nécessaires pour cette reprise”, a indiqué le ministre, lors de l’examen à l’Assemblée du budget de son département, sans préciser de date. Les rotations du navire Aline Sitoé Diatta ont été suspendues après les troubles politiques du mois de juin. Cette suspension “était liée à des raisons d’ordre sécuritaire”, a rappelé le ministre à l’hémicycle. Celui-ci a précisé que la “mise en circulation est envisageable dans la mesure où toutes les menaces sont dissipées”. Il a, par ailleurs, indiqué que malgré cet arrêt, les emplois ont été conservés grâce au soutien du Ministère des Finances et du Budget.

Saisie record de près de 3 tonnes de cocaïne

La marine sénégalaise a saisi plus de trois tonnes de cocaïne sur un navire arraisonné au large du Sénégal, l’une des plus grandes prises dans le pays. Les autorités n’ont pas encore communiqué sur la provenance de l’embarcation, de l’équipage et la valeur de la cargaison interceptée. Un patrouilleur de la marine « a saisi près de 3 tonnes de cocaïne pure à bord d’un navire intercepté à 150 km au large » de Dakar, a annoncé la marine sur X (anciennement Twitter). La cargaison saisie contient 2.975 tonnes de cocaïne, a précisé un haut responsable militaire sénégalais sous couvert de l’anonymat. Le navire a été intercepté dans la nuit du dimanche au lundi, a indiqué l’armée sénégalaise dans un précédent communiqué. Il a ensuite été escorté jusqu’à une base navale de Dakar où il est arrivé mardi pour « l’identification et le décompte des produits saisis ».

Faux policier

Pour certains, tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent. Dans ce lot, M. Sonko. Diatta avait une technique particulière. Ce vigile se faisait passer pour un policier en vue de racketter d’honnêtes citoyens. Le faussaire a fini par tomber dans les filets du commissaire Alpha Oumar Bâ. Tout a commencé lorsque le chef de service du commissariat de Guinaw-rails a été informé d’une bagarre opposant deux individus dont l’un portait un habit à l’effigie de la Police. La descente, effectuée sur les lieux indiqués, a permis de démasquer le faux limier qui détenait une arme factice. Après avoir racketté un conducteur de moto, le faux policier disparaît avec son téléphone. L’un des belligérants a confié que M. Sonko Diatta avait l’habitude de l’interpeller pour des contrôles sur les pièces afférentes à la conduite de sa moto. Selon A. W. Diallo, l’homme portant un habit noir à l’effigie de la police lui réclamait souvent de l’argent avant de lui remettre sa moto.

Faux policier (Bis)

« Il m’avait emprunté mon téléphone pour émettre un appel avant de partir avec. J’ai retrouvé ce jour M. Sonko Diatta au poste de Thiaroye avant de l’empoigner  pour lui réclamer mon téléphone », déclare le conducteur de moto. Le mis en cause s’est présenté devant les limiers de Guinaw-rails comme étant un agent de police de la 44e sans convaincre. Il a été embarqué dans le panier à salade. Interrogé dans les locaux de la police de Guinaw-rails, M. Sonko Diatta a retourné sa veste. Le mis en cause a tenté de faire croire aux enquêteurs que son frère, membre de la 44e promotion de la police, lui avait offert l’habit avant son décès. Malgré ses dénégations, le mis en cause a été rattrapé par son passé. Ayant entendu l’arrestation de l’usurpateur, la dame P.S s’est présentée au commissariat de Guinaw-Rails pour déposer une plainte contre lui. « Il avait menacé de m’embarquer au commissariat parce que je détenais une caisse contenant des cuisses de poulet. J’ai remis 60.000 f Cfa à M. Sonko Diatta sur sa demande pour continuer mon chemin », confesse la deuxième victime. Au terme de l’enquête diligentée par les hommes du commissaire Alpha Oumar Bâ, le mis en cause a été présenté au procureur de Pikine-Guédiawaye ce mardi pour usurpation de fonction, abus de confiance et extorsion de fonds selon des sources proches du parquet.       

Incendie au parc de Petersen

C’est dans les labyrinthes du vaste parc de Petersen que l’incendie s’est déclaré ce mardi. Plusieurs activités qui se déroulaient dans ce lieu très fréquenté de plateau. Ce matin, mécaniciens, menuisiers, tailleurs, soudeurs métalliques et autres qui s’activent dans l’informel n’ont pu que constater les dégâts sous un regard impuissant. D’après les témoignages sur place, «l’incendie a duré avant d’être fortement atténué par les sapeurs-pompiers qui sont d’ailleurs, toujours sur les lieux». Aucune perte humaine mais des dégâts énormes. «C’est environ plus d’une cinquantaine de véhicules dont certains, de luxes, qui sont partis en fumée», apprend-on toujours, des riverains. Un d’entre eux a d’ailleurs confirmé avoir perdu son véhicule d’une valeur de 17 millions de francs CFA. Pour l’heure, l’estimation en valeurs des dégâts n’est pas encore faite. Les autorités sont attendues sur les lieux. 

Offense à la Tariqa Tidiane

Suite à plusieurs plaintes déposées contre le prêcheur Oumar Sall, ce dernier a été arrêté le 17 novembre passé. Ainsi, le collectif des plaignants contre Oustaz Oumar Sall compte faire face à la presse ce mercredi 29 novembre 2023, à l’Institut Islamique de Dakar. Rappelons que le procès est prévu le vendredi 1er décembre au Tribunal de grande instance de Dakar. Il est reproché au prêcheur d’avoir tenu des propos diffamatoires et irrespectueux envers le guide suprême Cheikh Ahmed Tidiane et les pratiques fondamentales de la confrérie Tidjaniya.

Vérifier aussi

Publication des rapports de l’Ofnac : Serigne Bassirou Guèye donne des assurances

Depuis que le président de la République a ordonné la publication de tous les rapports …