Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
aminata touré
aminata touré

Tournée Economique de Macky Sall sous le feu des critiques : Aminata Touré dénonce une campagne électorale déguisée à Kédougou

Le président de la République, Macky Sall, et son gouvernement ont entamé une tournée économique dans la région de Kédougou depuis lundi, une visite qui s’achèvera demain mercredi. Cette initiative vise à mettre en avant les investissements massifs consentis par le gouvernement dans la région, destinés à renforcer les infrastructures essentielles dans des domaines tels que la santé, la sécurité, l’approvisionnement en eau, et à promouvoir l’équité sociale et territoriale.

 

Publicités

La population de Kédougou a accueilli avec enthousiasme le président, exprimant sa gratitude pour ces investissements. Cependant, cette visite n’a pas fait l’unanimité, notamment auprès de l’ex-Premier ministre Aminata Touré. Selon elle, cette tournée présidentielle est davantage une opération de séduction politique qu’une réelle action pour résoudre les problèmes prioritaires du pays. Elle affirme que le président Macky Sall devrait mettre fin à cette “campagne électorale déguisée” et se concentrer sur des enjeux nationaux plus urgents.

Aminata Touré estime que la situation économique actuelle du Sénégal exige une attention immédiate et une action concrète. Elle souligne la nécessité de lutter contre la hausse incontrôlable des prix qui affecte la vie quotidienne des citoyens sénégalais et de s’attaquer au fléau de l’immigration clandestine, qui coûte la vie à de nombreux jeunes du pays. Elle ajoute que l’approche du départ du président ne doit pas être un prétexte pour détourner les ressources financières de l’État vers des tournées politiques.
Selon Aminata Touré, l’argent dépensé pour les déplacements présidentiels pourrait être mieux utilisé pour aider les nombreuses familles sénégalaises qui luttent pour joindre les deux bouts.

Vérifier aussi

CEDEAO : Vers la création d’une Commission Adhoc de facilitation, de médiation et de réconciliation pour le Burkina-Faso, le Mali et le Niger.

Le Parlement de la CEDEAO a abordé plusieurs points dont la menace terroriste, le retrait …