Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Tournée économique du PM: Amadou Bâ achève sa tournée économique dans les régions de Saint-Louis et de Louga.
Tournée économique du PM: Amadou Bâ achève sa tournée économique dans les régions de Saint-Louis et de Louga.

Tournée économique du PM: Amadou Bâ achève sa tournée économique dans les régions de Saint-Louis et de Louga.

Le Premier ministre au lendemain de sa reconduction à la tête du « dernier gouvernement » avant l’élection présidentielle de février 2024, a achevé ce lundi, sa tournée économique dans les régions de Saint-Louis et de Louga. Un déplacement qui a constitué « le premier test » du candidat de la majorité présidentielle qui se rend dans deux grandes localités du pays pour des activités diverses.

Le Premier ministre a foulé le sol de Mpal depuis l’après-midi du jeudi 19 octobre dernier. A l’occasion de ce tournée, Amadou Bâ a rencontré la famille de Rawane Ngom avec qui, il s’est entretenu.

Publicités

Amadou Bâ s’est arrêté sur l’exécution du programme d’assainissement d’un coût de 15 535 821 905 FCFA et celui de l’approvisionnement en eau potable dans la commune de Saint-Louis pour 08 milliards FCFA. Pour la même occasion, il parlé de l’état d’avancement des travaux de drainage des eaux usées relancés après plusieurs mois d’arrêt. À cela s’ajoute la réalisation d’une usine de production à Khor d’une capacité de 15.000 m3/jour et le château d’eau de 3.200 m3 pour un coût de 15 milliards FCFA pour une sécurisation optimale de l’approvisionnement en eau.

Lors de cette visite, il a eu une rencontre avec les acteurs de la pêche de Guet Ndar, occasion par laquelle il a passé en revue les difficultés que traversent les acteurs de la pêche pour pouvoir proposer des solutions durables. D’ailleurs, lors du comité régional de développement (CRD) tenu le lendemain à la gouvernance de Saint-Louis, ces questions ont toutes été abordées en présence du gouverneur de la région, du maire Mansour Faye et des acteurs concernés.

En 2022, la pêche dans la région de Saint Louis a mobilisé 5 363 pirogues pour une production de 56 682,420 tonnes estimées à 22 615 664 300 FCFA. Du point de vue sociale, la région compte plus de 30 000 pêcheurs, 1 900 transformatrices et 1100 mareyeurs.

Dans les projets et programmes de l’Etat, la région de Saint Louis a bénéficié de plusieurs projets  notamment l’aménagement du site de transformation de Goxu mbacc, le programme moteur avec 1.510 moteurs livrés depuis le début du programme, en 2016 et 156 acquits en cours de traitement.  Il faut aussi souligner dans le cadre de la pêche, les accords signés entre le Sénégal et la Mauritanie. Dans ce sillage, il faut souligner la préoccupation des acteurs qui ont tous évoqué l’impérieuse question des licences de pêche. D’ailleurs, le Premier ministre après avoir tendu l’oreille, les a rassurés en prenant l’initiative de discuter de toutes ces questions avec les concernés pour des solutions concertées.

Concernant l’agriculture , il est à souligner que la Vallée du Fleuve Sénégal (VFS) occupe une place centrale dans l’approche de l’Etat pour la sécurité alimentaire et la réalisation des objectifs stratégiques du PSE, en raison des potentialités dont elle regorge.  L’augmentation constante du taux d’aménagement du potentiel irrigable estimé à 240 000 hectares ainsi que des superficies mises en valeur et les évolutions rapides constatées au niveau de la production et des rendements sont des indicateurs qui confortent la place de l’agriculture irriguée comme levier du développement économique du pays et le positionnement de la VFS dans l’atteinte de ces objectifs avec une incitation à la production avec notamment : le renforcement des moyens de production (création, extension et réhabilitation des aménagements hydro agricoles, maintenance des infrastructures et des axes hydrauliques, renforcement et subvention des équipements agricoles: GMP, tracteurs, batteuses, moissonneuses batteuses), les mesures incitatives d’accompagnement (annulation de la dette paysanne à hauteur de 11,5 milliards FCFA, subvention des intrants). Aussi, l’augmentation de la capacité de stockage (construction de magasins et l’acquisition de tentes bâchées pour sécuriser la production), la mise en place d’un fonds de commercialisation de 5 milliards de FCFA logé à la Banque Agricole (LBA), la production de semences de qualité.

Par ailleurs un CRD spécial s’est aussi tenu entre les acteurs économiques de Dagana et le gouvernement du Sénégal un moment pour les autorités et acteurs de discuter de l’agriculture avec une présentation chiffrée des acquis et manquements.

Là délégation gouvernementale dirigée par le Premier ministre Amadou Bâ s’est rendue à Potou, une localité à Leona (département de Louga) où les jeunes et les femmes se sont particulièrement exprimés notamment sur la menace que leur activités agricoles pourraient subir. Le Premier ministre a toutefois rassuré et a  invité les jeunes à concevoir un mémorandum où toutes les complaintes seront notées. Durant la tournée économique, le Premier ministre Amadou Bâ était accompagné du ministre de l’environnement, Alioune Ndoye, du ministre des pêches et de l’économie maritime, Pape Sagna Mbaye, de Mankeur Ndiaye, ministre-conseiller spécial du président de la République, de Thérèse Faye Diouf, ministre du développement communautaire, de la solidarité et de l’équité sociale et territoriale, du directeur général de l’ASPT, Pape Mahawa Diouf, de Ndeye Saly Diop Dieng, présidente des femmes de l’Apr et ancien ministre de la femme, de Awa Niang, ancienne parlementaire.

Rappelons qu’à Louga, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar a insisté sur l’unité dans les rangs de la majorité présidentielle pour une victoire sans bavure dans la région qui a de grands responsables politiques.

Vérifier aussi

Gestion du Pétrole: Des acteurs promeuvent le contrat de partage de production

Le pétrole représente une ressource importante pour de nombreux pays d’Afrique tant par ses exportations …