Tournée économique : Le Président pouvait nous faire l’économie de la tournée

Le Président Sall a entamé ce samedi, une ‘’tournée économique’’ dans les régions du centre notamment de Kaolack et de Fatick où il s’est notamment rendu à Niakhar, Sibassor, Keur Socé et Toubacouta, entre autres localités visitées.

Il a été noté une forte délégation qui l’a accompagné, donc, un déplacement haut en couleurs politiques avec des 4X4 et de nombreuses personnes. Toute la république était à ses côtés.

Bien sûr, une visite du Président de la République est toujours importante pour les populations locales, mais, franchement, Macky pouvait nous faire l’économie de cette tournée. Et pour cause !

Le contexte actuel est marqué au Sénégal et un peu partout en Afrique de l’Ouest et dans le monde par la survenance d’inondations et la persistance de la pandémie à coronavirus.

Le Sénégal est actuellement touché de plein fouet par ses deux calamités avec plus de 2 mille personnes sous traitement en ce qui concerne la Covid-19 et plus de 300 morts ainsi que 552 communes touchées par les inondations notamment en banlieue de Dakar où le Chef de l’Etat s’est rendu tout récemment.

Ainsi, l’heure est grave. Une situation qui milite en faveur d’un maximum de concentration sur les urgences afin de sortir le maximum de populations des déboires dans lesquelles elles se trouvent.

Car, aux malheurs invoqués, se sont ajouté le fait que dans le contexte actuel, beaucoup de populations du monde rural ont besoin de vivres de soudure. Elles sont dans l’attente des récoltes qui ne sont pas encore en maturation et doivent, comme tous les ans, à pareille époque, être assistées.

Dans ce contexte, Macky ne peut se payer le luxe d’aller en ‘’tournée économique’’ d’autant plus que cela ne s’impose pas. Car, dans tous les cas, le président de la République est censé être la personne la plus informée du pays. Il connait l’état actuel des cultures et n’a pas besoin de se déplacer pour cela.

Certes, depuis quelques mois, avec la pandémie, le Président est resté ‘’confiné’’ et avait besoin de souffler malgré quelques déplacements à l’extérieur. Mais, là mobiliser toute la nation pour aller dire aux paysans ce qu’ils savaient déjà, visiter son champ, présenter des condoléances, etc. cela nous semble superfétatoire au regard du contexte. Car, en réalité, c’est un secret de polichinelle, les récoltes peuvent être exceptionnelles, cette année parce qu’il y a eu une pluviométrie particulièrement importante.

Donc, il faudra travailler à aider les agriculteurs à écouler leurs produits. Ce sont les prochains défis qui se posent et sur lesquels il faudra se plancher.

Donc, Macky a semblé être dans les dispositions psychologiques de chercher des bains de foule. Est-ce l’effet de la visite antérieure à Keur Massar où les populations étaient mises à l’écart ?

En tout cas, en décidant d’effectuer une visite estampillée ‘’économique’’ dans son propre fief politique, il ne pouvait pas ignorer que son geste aura un soubassement politique fort.

Il est manifestement parti chercher une démonstration de popularité dans un contexte non-électoral mais plein de défis difficiles à relever.

Mais, quels que soient ses démons politiques, le Président doit apprendre à se concentrer sur l’essentiel c’est-à-dire travailler à faire face aux défis pour soulager l’immense détresse de beaucoup de nos compatriotes.

Nous restons convaincus que l’heure n’est pas aux tournées encore moins aux découpages administratifs qui n’apporteront pas de la plus-value pour les populations.

Keur Massar par exemple a réellement besoin d’un plan d’aménagement urbain et d’assainissement qui prennent en compte le développement exponentiel de sa population de 500 mille habitants actuellement.

L’hivernage est encore là et rien ne dit que les dégâts dans toutes les communes vont s’en arrêter là. Donc, dans ce contexte difficile, l’heure doit être à la vigilance pour une prompte réaction en cas d’aggravation de la situation.

Macky doit vraiment être sûr de lui pour entamer sa tournée.

Assane Samb

Check Also

Covid-19 : Les masques tombent !

Le grand Magal de Touba n’a pas été l’occasion de la propagation de la Covid-19. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR