URGENT! Affaire Ousmane Sonk-Adji Sarr : L’enquêteur en charge du dossier démissionne de la gendarmerie

Le gendarme qui avait en charge le dossier Ousmane Sonko et Adji Sarr sur l’affaire de présumé viol et menace de mort vient de démissionner de la gendarmerie. Une information donné par Senenews . L’homme s’appelle Oumar Touré et son nom figure sur les procès-verbaux de l’affaire Sonko – Adji Sarr.

C’est à travers une lettre que SeneNews confirme l’authenticité, le gendarme, agent à la Section des Recherches, affirme que depuis la divulgation de ces procès verbaux, il est suivi par des agents des renseignements généraux et qu’il est mis sous écoute. Dans sa lettre, il tient l’Etat responsable de tout ce qui lui arriverait, ainsi qu’à sa famille. Il annonce également sa démission, et condamne la posture de l’Etat en ces temps où les Sénégalais manifestent.

Depuis la fuite du procès-verbal concernant cette enquête je suis suivi par des individus dont j’ignore la vraie motivation jusqu’à ce qu’on m’apprenne qu’il s’agissait des éléments de la Direction Nationale du Renseignement Sénégalais. Pour une affaire privée j’ai été plutôt très surpris par cette mesure” déclare t-il

Ainsi il confirme avoir saisi et informé ses supérieurs hiérarchiques de la situation et ce qui était entrain de se passer autour de lui mais sans réponse. “Depuis lors, aucune mesure n’a été prise et les individus continuent leur forfaiture en suivant tous mes déplacements, allant même jusqu’à mettre sous écoute mes communications en anticipant tous mes faits et gestes. Ce qui constitue une violation de mes droits constitutionnelsdit Oumar Toure dans sa lettre.

Je tiens à informer la Communauté nationale et internationale que tout ce qui m’arrivera à moi ou à un membre de ma famille sera de la responsabilité exclusive de l’Etat du Sénégal et de la gendarmerie nationale qui n’a rien fait pour faire cesser la violation de mes droits. Qui ne dit mot, consent alors je ne peux pas rester inerte face à tout ce qui peut m’arriver dans les jours à venir. Je défie quiconque de produire la preuve matérielle de mon contact avec le député Ousmane SONKO hormis pour le motif cité plus haut.

Sur ce, Oumar Toure a pris la décision de présenter sa démission par conviction et éthique; “Je préfère la faim avec la conscience tranquille que l’opulence en perdant mon sommeil et ma sécurité.” confit-il
Toute ma vie, je me suis battu contre l’injustice et, maintenant c’est moi qui en est l’objet

De même il fait appel à la jeunesse sénégalaise de faire la sourde oreille devant le discours du ministre de l’intérieur qu’il juge incitative et irresponsable mais aussi de ne pas donner d’importance aux propos de Idrissa Seck. “Ne demander pas la démission du Président de la République car il a été élu attendons l’échéance électorale pour ne pas entacher notre démocratie mais toutefois, le ministre de l’intérieur, le ministre de la justice et le Procureur de la République de Dakar doivent démissionner de leur fonction.
Je tiens à apporter mon soutien à tous ces sénégalais qui ont perdu un être ou un bien. J’apporte également mon soutien à tous ces personnes qui ont demandé que justice soit faite dans ce pays” déclare le nouveau démissionnaire.

Je remercie le commandant Mbengue et tous mes collaborateurs de la Section de Recherches. Toutes les personnes avec qui j’ai servi savent que j’aime et je respecte la gendarmerie mais pas au prix de ma dignité.

Check Also

Samba Sall, Sonko, la nappe de prière

Ce sont des moments qui n’ont jamais été révélés au grand public. Me Khoureychi Bâ, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR