Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 4 10

19 juin 1989- 19 Juin 2024: 35 ans aprés la disparition de Serigne Abdoul Ahad Mbacké

Serigne Abdoul Ahad Mbacké est né en 1914 à Diourbel. Selon certains sources, il est celui qui allait devenir le troisième Khalife Général des Mourides. Plus connu sous le nom de « Baye Lahat » comme l’a respectueusement surnommé la Communauté Mouride, plus de dix ans après sa disparition, un renom, une popularité et un charisme que rien n’a entamés, à la mesure des espoirs de son illustre Père et Maître.

Fils de cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme et de Sokhna Mariama Diakhaté, Cheikh Abdoul Ahad Mbacké est né en 1914 à Diourbel. Il est le troisième khalife général des mourides en succédant à son frère aîné Serigne Fallou Mbacké en 1968. Il est à l’origine de la décoration à la marocaine et de l’extension de la grande mosquée qui ont nécessité la somme de 1 milliard 500 millions de francs et d’une bibliothèque qui abrite 170 000 ouvrages et Khassaides et des exemplaires du Coran.

telechargement 3 7

Comme ses prédécesseurs, il a su valoriser des sites et c’est sous son khalifat, que Touba a connu une expansion fulgurante en mettant en place des infrastructures modernes : un hôpital, une gendarmerie, une gare routière, un marché.  C’est à lui qu’on doit la poursuite de l’électrification, l’implantation d’une dizaine de forages parmi lesquels celui de « Aïnou Rahmati ».

images 2 4

Dès son avènement, Serigne Abdoul Ahad donne le ton. Ainsi, on a pu voir Baye Lahat mettre fin et de façon énergique aux sévices de ces  » conférenciers publics  » appelés  » diwaan kat  » Ces marchands d’illusion fondaient leur subsistance sur l’exploitation de la crédulité populaire. A l’évidence Serigne Abdoul Ahad ne pouvait permettre que puisse prospérer une telle supercherie, au demeurant très préjudiciable à l’image du Mouridisme et de la Communauté elle-même. Par la parole persuasive et par l’exemple incitatif, Baya Lahat a explicité avec une rare réussite, la doctrine du travail rédempteur professé par son illustre père. Sans risque d’être démenti, nous pouvons affirmer que c’est son discours et son exemple qui ont insufflé aux disciples mourides cet esprit combatif avec lequel ils vont à la conquête du monde.

Grand éducateur, par la parole persuasive et par l’exemple incitatif, il a explicité avec une rare réussite, la doctrine du travail rédempteur professé par son illustre père. En multipliant les daaras, il a contribué à accentuer l’orientation de la communauté vers l’étude, la recherche de la connaissance. Cheikh Abdoul Ahad est également reconnu comme l’un des grands bâtisseurs de la ville sainte de Touba. Il a fait en quelques années de cette cité, une ville moderne en pleine expansion. Avec lui, la cité bénite est devenue un vaste chantier avec la floraison des infrastructures religieuses, culturelles et sociales qui témoignent de sa grande vision.

telechargement 5 10


Incontestablement, Baye Lahad comme on l’appelle affectueusement a laissé une empreinte indélébile dans la ville de Touba, tout comme dans le cœur des mourides. A sa disparition, le 19 juin 1989, il a laissé une cité en plein essor et une communauté résolument soudée, mobilisée autour de l’adoration de DIEU et du travail sanctifiant.

Vérifier aussi

Camp pénal

Camp pénal: Une partie des grévistes de faim suspend sa diète 

Au Camp pénal sis à Liberté 6, les détenus avaient débuté une grève de la …