Gestion de l’Agriculture : L’UNAPAS recadre sévèrement MONCAP…

Dans une sortie, hier, le Mouvement National Cadres Patriotes (MONCAP) a dressé un tableau sombre des performances de notre pays dans le domaine de l’agriculture.Les partisans de Sonko ont parlé de piètres résultats dans ce secteur. Un constat formellement démenti par les responsables de l’Union Nationale des Producteurs Agricoles du Sénégal (UNAPAS, en acronymie). A en croire les responsables de cette structure:”La dernière sortie des soit-disant cadres du parti Pastef est déplorable.Dans leur discours, chaque ligne est teintée de haine haineuse.C’est un tissu de songes-creux et mensonges à dormir debout. Pour signaler que MONCAP a fait cap vers les canaux de la vilenie pour tenter de servir des contrevérités et, c’est le comble de la honte”, ont -ils fait savoir avant , de rétablir, selon leurs propres termes, la vérité des faits:” Sonko et ses sbires nous habituent à ces verbiages ennuyeux. Ils ont menti sur toute la ligne en voulant “néantiser” les innombrables efforts consentis dans l’agriculture. Mais, les chiens aboient , la caravane passent”. Et les animateurs de l’UNAPAS de vanter les mériter de l’agriculture sénégalaise:” Depuis son accession au pouvoir, le Président Macky Sall n’a jamais fait mystère de son désir de tirer notre agriculture vers l’émergence. Il ne cesse d’assister les acteurs du secteur en leur facilitant des outils modernes de production (intrants agricoles, tracteurs, etc.). Le prix de l’arachide a été revu à la hausse pour soutenir davantage le pouvoir d’achat de nos paysans. Il a mis à la tête de ce ministère un homme chevronné, travailleur et qui a la rage de réussir de grandes épopées dans ce domaine à lui confier, en la personne du Professeur Docteur Moussa Baldé . L’année dernière , en dépit de la crise sanitaire et ses conséquences, sa hauteur de vue et son génie avaient permis d’avoir de bonnes moissons. Cette année, les perspectives sont bonnes et ce , malgré, le chant pessimiste des aboyeurs qui n’ont aucune once de patriotisme. Cependant, le ministrede tutelle et le Directeur de l’agriculture avec tous les services compétents ont été très actifs sur le terrain même si les Industries Chimiques du Sène (ICS ) ont tenté de saboter la campagne en se tournant vers l’extérieur alors que le monde rural n’a pas vu la couleur d’un grain d’engrais. “, ont -t-ils fait remarquer.

Check Also

1029 boutiques visitées

La  traque des « mauvais » commerçants s’accentue dans la région de Dakar. A Guédiawaye, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR