A Sédhiou sous la pluie: Mimi reste déterminée
A Sédhiou sous la pluie: Mimi reste déterminée

A Sédhiou sous la pluie: Mimi reste déterminée

La Casamance n’est la chasse gardée de personne, semble dire la population de Sédhiou. Ce mardi 19 juillet, la route nationale qui dessert la capitale régionale est toute blanche. Impossible d’apercevoir le goudron, puisqu’elle est battue par une forée de jambes qui n’a d’yeux que pour Tata Mimi, porte-drapeau de Benno Bokk Yakaar.

Ces joutes législatives, à y voir de plus près, sont l’affaire des jeunes dans la capitale du Pakao. Fortement mobilisés, ils laissent apparaître une détermination sans commune mesure. Le tout au rythme du « boucarabou et du Diambadong ». Kankourang, Thiakaaba, danse traditionnelle et sonorités locales… tout y passe. Le Vuvuzella n’est pas en reste. Son mixage aux sifflets offre plus de couleurs au décor.

La longue file de voiture, masquée par ces arbres géants se faufile entre les humains, à pas de caméléon. Difficile d’avancer dans ce méli-mélo qui contraste nettement avec le paysage pittoresque de Sédhiou.

Il faut finalement jouer des coudes pour faire progresser le convoi de la tête de liste Bby. C’est comme si une marée humaine se déversait sur le Pakao. Tout Sédhiou est envahie de tee-shirts blancs et de casquettes à l’effigie de Benno, conférant ainsi une harmonie et une beauté naturelle à la ville. La place publique principale refuse du monde. Elle semble même ingurgiter la population, tellement le trop plein est manifeste.

Sédhiou modernisée

Le Maire de Sédhiou, au nom des populations a dit toute sa gratitude au Président Sall qui a «fortement contribué à donner à la commune l’apparence d’une ville moderne. Le département non plus n’est pas oublié. Il a pu bénéficier d’importants ouvrages comme le Pont de Marsassoum, accolé à un aménagement de 54 kilomètres de routes et pistes. 36 fermes agricoles, un hôpital, un centre de santé et huit postes de santé ont aussi été érigés.

Quant aux jeunes et femmes, ils ont pu obtenir plus d’un milliard FCfa de financement grâce à l’appui de la Der (940 millions FCfa) et du Fongip (225 millions FCfa). Au plan de l’électrification par mini forages solaires, actuellement en phase de réalisation, 2750 lampadaires seront installés à travers le territoire départemental… entre autres actions entreprises depuis douze ans dans le Pakao.

 

Vérifier aussi

Organisation de la Présidentielle : "Aar Sunu élection" décrète une journée ville morte ce mardi

Organisation de la Présidentielle : « Aar Sunu élection » décrète une journée ville morte ce mardi

Pour mettre la pression sur le président Macky Sall afin qu’il fixe une date pour …