Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Affaire PRODAC: Me Branco, avocat de Sonko extradé

Renvoyé à trois reprises, le procès en diffamation Ousmane Sonko contre Mame Mbaye se tient ce jeudi 30 mars, en audience spéciale, au Tribunal de Dakar. A la veille de l’audience, trois (3) absences sont notées du côté de la défense du leader du Pastef.

Me Ciré Clédor Ly, pour des raisons de santé est évacué en France, Me Ousseynou Fall suspendu mercredi par le l’Ordre des avocats pour échanges houleux avec le juge en charge du dossier, le 16 mars dernier,  et Me Juan Branco, avocat français, expulsé mercredi soir du Sénégal par les autorités sénégalaises.

Publicités

Un coup dur porté à la défense de Ousmane. Son avocat français, sitôt foulé le tarmac de l’Aibd,  a été refoulé, à bord d’un vol Royal air Maroc pour la France.

Est-il perdu  pour ses critiques jugées sévères,  via sa page Facebook, à l’endroit du pouvoir de Macky Sall ? Mystère et boule de gomme !

Le leader du Pastef, blessé sur la route du tribunal de Dakar, « aspergé d’un liquide de nature inconnue », le 16 mars dernier, et qui détient un certificat médical, sera t-il présent à l’audience ? C’est toute la question qui taraude les esprits.

A l’instar de l’enseignant-chercheur, Ngouda Mboup,  « Ousmane Sonko n’est pas en procès pour diffamation, il est en procès pour l’affaire des 29 milliards du Prodac. C’est une tentative de manip que de parler de diffamation. Le recouvrement des avoirs financiers du Peuple est une question d’ordre public ».

Ousmane Sonko, élu de la République, chef de l’opposition, candidat à la présidentielle du 25 février 2024, affirme détenir un rapport de l’Inspection générale d’État (IGE ) qui établirait la preuve d’un détournement, par le ministre de la Jeunesse à l’époque, de 29 milliards de F CFA du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac).

Pendant ce temps, Dakar est bunkérisée, pas un pas sans rencontrer des Forces de défense et de sécurité, au  domicile de Ousmane Sonko, à la Cité Keur Gorgui, les principaux axes, au tribunal de Dakar où il faut montrer « jambes blanche » pour y accéder…

La Coalition Yewwi Askan Wi, malgré l’interdiction du préfet, a décidé de maintenir ses manifestations à Dakar les mercredi 29 et jeudi 30 mars, en guise de soutien à Ousmane Sonko.

Vérifier aussi

Transport : Après une semaine, le BRT livre ses premiers chiffres

Le Bus Rapid Transit (Brt) a commencé à rouler. Les responsables du projet ont livré …