Affaire Sweet Beauty : Deux rebondissements !

Du nouveau dans l’affaire Sweet Beauty. Sidy Ahmet Mbaye neveu de Maodo Malick Mbaye a été interrogé comme témoin hier, jeudi, par le doyen des juges. Il s’agit de Sidy Ahmed Mbaye, qui aurait conduit Adji Sarr à l’hôpital le jour des faits présumés.

Il aurait déclaré avoir rencontré Mamour Diallo, mais après l’éclatement de l’affaire. C’était, a-t-il confié au juge, pour avoir de l’aide pour Adji Sarr après que son appel aux organisations féminines est resté sans suite.

Sidy Ahmed Mbaye, a aussi admis connaître Me Pape Samba So, qui l’a mis en rapport avec le gynécologue qui a consulté Adji Sarr après le viol présumé. En revanche, assure-t-il, selon Libération toujours, il a écarté tout lien avec Me Dior Diagne.

La masseuse Aissata Bâ a été également auditionnée par le juge du 1er cabinet. Elle a confié au juge qu’elle a travaillé qu’une semaine à Sweet Beauté, ponctué de 3 massages. Elle précise ne pas savoir ce que Adji Sarr fait avec les clients. Elle a nié avoir fait ce que Adji Sarr a avoué effectuer lors de ses séances de massage.

Les avocats de Ousmane Sonko, accusé de viols et menaces de mort par Adji Sarr, ont adressé une correspondance au Doyen des juges, qui conduit le dossier.

Me Bamba Cissé, qui a rédigé la lettre au nom de ses confrères, demande l’audition comme témoin de l’ex-capitaine de gendarmerie Seydina Oumar Touré.

Les conseils du leader de Pastef ont joint dans leur courrier «six à sept questions destinées» au «capitaine Touré».

Vérifier aussi

Justice : une grève de 72 h

Le syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) a entamé hier une grève de 72 …