Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Agriculture et Numérique: Le Sénégal un modèle de digitalisation des produits agricoles », Edouard Descôtis
Agriculture et Numérique: Le Sénégal un modèle de digitalisation des produits agricoles », Edouard Descôtis

Agriculture et Numérique: Le Sénégal un modèle de digitalisation des produits agricoles », Edouard Descôtis

Le Sénégal s’établit comme un modèle sur le plan régional et continental en matière de digitalisation des procédures d’importation et d’exportation de produits agricoles, a déclaré Edouard Descôtis, le Directeur adjoint de l’Alliance mondiale pour la facilitation des échanges. Ce dernier intervenait lors de la clôture de la rencontre sur les projets de digitalisation des procédures d’importation et d’exportation de produits agricoles s’est clôturé hier.

« Le Sénégal est un modèle en matière de digitalisation des procédures d’importation et d’exportation de produits agricoles sur le plan régional et continental », a déclaré, le Directeur adjoint de l’Alliance mondiale pour la facilitation des échanges, Edouard Descôtis qui intervenait lors de la cérémonie de clôture des projets de digitalisation des procédures d’importation et d’exportation de produits agricole en présence du Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire, Papa Hamady Ndao.

A en croire Mr Edouard Descôtis, le Sénégal s’établit comme un modèle sur le plan régional et continental en matière de digitalisation des procédures d’importation et d’exportation de produits agricoles. Il espère que d’autres pays de la région et du continent vont emboîter le pas au Sénégal afin de créer un cadre propice à la mise en œuvre de l’Accord pour la digitalisation des échanges de l’Organisation mondiale pour le commerce (OMC).

Dans le contexte international incertain, a-t-il souligné, la démarche de facilitation du commerce engagée aujourd’hui par le Sénégal est un geste fort et pertinent, car il aligne le pays aux standards internationaux de digitalisation et dote ses acteurs d’outils performants. Le Directeur adjoint de l’Alliance mondiale ajoute  que, la digitalisation de ces procédures commerciales va offrir un terrain fertile pour le déploiement de la Zone de libre-échange continentale africaine (LECAF). Au total, a-t-il fait savoir, plus de 300 parties prenantes (agents de la DPV, opérateurs, transitaires, etc.) ont été formées sur les nouveaux outils digitaux (e-Phyto et le e-Permis) dont plus de 30% de femmes. Ces projets s’accompagnent également d’une solution de paiement électronique et d’une connexion au guichet unique Orbus permettant l’échange d’information entre les différentes agences, a-t-il expliqué.

« Ces nouveaux outils concernent la digitalisation du permis d’importation des produits agricoles et la digitalisation du certificat phytosanitaire », dira t-il en soulignant que c’est « l’aboutissement d’un engagement fort du Sénégal pour faciliter l’importation et l’exportation des produits agricoles »,tout en indiquant que l’utilisation de la solution e-Phyto développée par la CIPV permet au Sénégal d’échanger électroniquement les certificats phytosanitaires avec plus de 70 pays.

Ces deux projets complémentaires et digitaux permettent également de soutenir le développement du secteur agricole sénégalais et d’inscrire celui-ci dans la dynamique d’émergence du Sénégal, a-t-il indiqué.

Cette rencontre a été organisé par le ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire  avec la participation du Directeur exécutif Gaïndé 2000, Mor Talla Diop, la directrice générale de l’ANCAR, Mariama Dramé et le président de la Coopérative fédérative des acteurs de l’horticulture du Sénégal (CFAHS).

Rosita Mendy


 

Vérifier aussi

Nav CF34

Technologie: GE Aerospace a testé un nouveau moteur hypersonique révolutionnaire

Pour atteindre des vitesses hypersoniques sans avoir à larguer un aéronef à une allure supersonique, …