Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Amélioration des compétences en comptabilité:La Banque mondiale initie un programme
Amélioration des compétences en comptabilité:La Banque mondiale initie un programme

Amélioration des compétences en comptabilité:La Banque mondiale initie un programme dans 5 pays africains

La Banque mondiale effectue cette semaine, une mission au Sénégal dans le cadre du programme d’amélioration des compétences fondamentales en comptabilité et en gestion financière (FASE). Ledit programme est une réponse au déficit de compétences comptables en Afrique dans les cinq (5) pays africains francophones, à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Maroc, Tunisie et le Sénégal.

Le déficit de compétences en comptabilité de base à intermédiaire en Afrique limite la capacité à assurer une prestation efficace des services publics et le développement du secteur privé. Les pays africains sont constamment à la recherche de nouveaux moteurs de croissance soutenue et inclusive pour mettre fin à la pauvreté et bâtir des économies résilientes. L’un des moteurs est de développer des ressources humaines adéquates et convenablement qualifiées. Par conséquent, investir dans les compétences des jeunes et des adultes dans différentes professions est l’un des moyens les plus efficaces d’atteindre ces objectifs. C’est pourquoi, la Banque mondiale effectue cette semaine, une mission au Sénégal dans cadre du programme d’amélioration des compétences fondamentales en comptabilité et en gestion financière (FASE).

Publicités

Selon le représentant de la Banque mondiale, Lefaria Kinimi, les comptables et experts comptables exécutent de jour en jour des tâches différentes. «Les contraintes liées au métier d’expert-comptable au Sénégal en Afrique, est que cette profession est en pleine mutation liée à la digitalisation, la technologie et aussi aux réalités de l’économie de chaque pays. La Banque mondiale veut réduire la pauvreté et les entreprises doivent mettre en place des systèmes efficaces pour répondre au développement du pays », dit-il. Et de renchérir: «Le programme d’amélioration des compétences fondamentales en comptabilité et en gestion financière (FASE) s’intéresse à la comptabilité et aux finances. Et il y a deux ans de formation à savoir celle théorique et pratique.

Les experts comptables sont au niveau privé, public, des organisations et dans l’administration. Avec ce programme, on va améliorer l’information financière ». A l’en croire, ce programme intègre l’aspect pratique pour qu’ils soient opérationnels pour un grand rendement du travail. Il rappelle qu’il a été lancé en 2018 pour prendre les avis des uns et des autres. « Car les réalités diffèrent d’un pays à un autre dans les cinq pays ciblés c’est pourquoi nous travaillons avec l’Etat pour que ce programme réponde aux attentes des pays. Les formations données dans les écoles doivent changer pour répondre aux exigences d’aujourd’hui », dit-il. Il s’agit pour la Banque mondiale d’œuvrer à la certification des techniciens comptables pour l’employabilité des diplômés du  » Brevet de Technicien Supérieur [BTS] « , du  » Diplôme Universitaire de Technologie [DUT] « , et de licence. Pour Amadou Arame Ndiaye, représentant de l’ordre national des experts comptables experts et comptables, l’on note un manque de formation dans la pratique et pour les expériences. « Les étudiants sortent des écoles avec des diplômes mais ne maîtrisent pas la pratique et ce programme veut mettre ces étudiants en pratique une fois sur le marché de l’emploi. Cela est important si on règle ce problème, on fera face à l’employabilité des jeunes », dit-il.

 NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

telechargement 2 11

ONU : Lavrov veut toujours plus de pays africains au Conseil de sécurité

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a réaffirmé mardi la volonté de Moscou …