Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
A la loupe de la mobilisation de Yewwi: « Un test fructueux de la pêche aux suffrages »
A la loupe de la mobilisation de Yewwi: « Un test fructueux de la pêche aux suffrages »

Appel à la résistance dans l’affaire « SWEET BEAUTY »: Yewwi Askan Wi rejoint Ousmane Sonko

La conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi soutient Ousmane Sonko dans l’affaire dite Sweet Beauty. Face à la  presse hier, ces alliés du maire de Ziguinchor indiquent qu’ils vont résister et n’accepteront pas qu’il soit traduit devant la Chambre criminelle.

La coalition Yewwi Askan Wi apporte son soutien à Ousmane Sonko traduit à la Chambre criminelle dans l’affaire de viols présumés qui l’oppose à Adji Sarr. La coalition de l’opposition invite à former un bloc autour du maire de Ziguinchor et appelle à la résistance. « Yewwi Askan Wi n’acceptera pas que Ousmane Sonko soit traduit devant la Chambre criminelle. Nous allons résister. On ne peut pas réduire notre démocratie à des attaques personnelles, à une politique de liquidation des adversaires politiques. Que Ousmane soit gêné, qu’on en parle ou pas, cette affaire a été renvoyée en Chambre criminelle. Ça ne passera pas et Yewwi Askan Wi résistera », a déclaré Dethie Fall.

Publicités

Et de poursuivre : « Il n’y a plus de démocratie avec le régime de Macky Sall. Il a créé des instruments pour essayer de voir comment freiner ses adversaires. » Selon Déthié Fall, ces agissements sont motivés par le troisième mandat. « Mais, il ne sera pas candidat et il ne participera pas à l’élection présidentielle de 2024 », tonne-t-on.

D’après Dethie Fall, Yewwi Askan Wi est déterminée et soudée autour et à côté de leur ami et membre de la coalition, qui est Ousmane (Sonko). « Nous n’avons pas  le choix. Ce n’est pas sa personne, mais c’est la démocratie et les libertés qui nous mobilisent  Aujourd’hui, il est victime des démarches que nous dénonçons. Nous allons nous battre », dit-il.  Sur la mobilisation de la gendarmerie devant les sièges des leaders de Yewwi Askan Wi,  Déthié Fall dénonce.  « Le Président Macky Sall ne veut pas la paix. Je ne pense pas que la gendarmerie soit présente en conférence de presse de Benno Bokk Yaakaar. C’est une énième provocation et nous ne l’accepterons pas », a-t-il fustigé.

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

Entre bradage du foncier et déclassement de forêts : Le Sénégal fait face à une urbanisation galopante, une atteinte à l’environnement

Au Sénégal, les populations assistent, impuissantes, à l’agression continue des poumons verts avec ses corollaires …