Attaque du Hamas : Emmanuel Macron affirme sa solidarité avec Israël
Attaque du Hamas : Emmanuel Macron affirme sa solidarité avec Israël

Attaque du Hamas : Emmanuel Macron affirme sa solidarité avec Israël

Les combats se poursuivent au Proche-Orient ce lundi 9 octobre, au surlendemain des premières frappes menées contre Israël par le Hamas. Les soldats de l’État hébreux s’attellent à reprendre le contrôle des régions où les combattants du Hamas ont fait des percées, près de la bande de Gaza. Vers midi, Israël a annoncé le siège complet de la bande de Gaza. La France a annoncé le décès d’un deuxième de ses ressortissants.

Des milliers de soldats israéliens tentent ce lundi 9 octobre 2023 de reprendre aux combattants du Hamas des régions situées près de la bande de Gaza. Dans le ciel, les bombardements se multiplient, faisant de nombreuses victimes. L’armée israélienne a annoncé avoir frappé « plus de 500 cibles » dans la bande de Gaza pendant la nuit.

Publicités

Emmanuel Macron exprime sa « solidarité pleine et entière » avec Israël

« L’Allemagne et la France se tiennent à côté du peuple israélien dans ce moment tragique », explique le président français, qui indique que « rien ne justifie » cette attaque. Il poursuit sur la nécessité de continuer à lutter contre le terrorisme et annonce de futurs échanges avec le premier ministre israléien, Benyamin Netanyahou.

Olaf Scholz, le chancelier allemand, réaffirme son soutien à Tel-Aviv

« Cette attaque du Hamas est atroce et barbare », explique le chancelier allemand, en marge d’un séminaire gouvernemental franco-allemand. « L’Allemagne et la France se tiennent fermement à côté d’Israël. La sécurité d’Israël est raison d’État pour l’Allemagne ». Le ministre israélien de la Défense a annoncé ce lundi le « siège complet » de la bande de Gaza, où vivent environ 2,3 millions de Palestiniens. Il indique que le territoire déjà éprouvé par la pauvreté, sous blocus israélien depuis 2007, sera privé d’électricité, d’eau et de gaz.

Plus d’un millier de morts, dont deux Français. 

Les combats ont fait plus de 1 100 morts au total dans les deux camps depuis samedi. Plus de 800 Israéliens ont été tués depuis le début de l’attaque et 2 400 ont été blessés. Une centaine de soldats et de civils ont par ailleurs été pris en otages.  Les Palestiniens annoncent de leur côté que les combats ont fait 560 morts à Gaza. Un deuxième Français est mort, a par ailleurs annoncé le Quai d’Orsay.

L’armée israélienne sur le pied de guerre

C’est ce que montre ce cliché pris par un photogaphe de l’agence EFE dans un camp militaire situé à proximité de Beer Sheva.

Vérifier aussi

ISRAËL-HAMAS

GUERRE ISRAËL-HAMAS: Indignation internationale après des tirs israéliens sur une foule affamée à Gaza

Les condamnations internationales se multiplient après la mort annoncée par le Hamas de plus de …