Bataille rangée à Grand Dakar : Il reçoit un violent coup de pelle à la tête 

Un coup violemment porté à la tête à l’aide d’une pelle. C’est ce que Manel F. a reçu lors d’une bataille rangée qui a opposé deux groupes de jeunes à Grand-Dakar. L’auteur de l’acte barbare a écopé hier, d’une peine ferme de six mois et d’un dédommagement de 10 millions francs. 
Charretier, âgé de 30 ans, Ousmane T. était de passage dans le quartier où vit Manel F. à Grand-Dakar. Mais, il roulait à une vitesse jugée très excessive. C’est ce qui a provoqué la colère de Manel F. qui lui a intimé de réduire la vitesse de sa charrette. Après un échange de propos aigre-doux, Ousmane T. et les trois autres personnes qui se trouvaient sur sa charrette, se sont affrontés à Manel F. et ses voisins. Au cours cette bataille rangée, ce dernier a été grièvement blessé à la tête, après avoir reçu un coup de pelle. Son pronostic vital était engagé lors de son transfert à l’hôpital. Alertés, les policiers ont interpellé Ousmane T. qui a reconnu avoir utilisé sa pelle qui se trouvait sur sa charrette pour agresser sa victime. Ce que les témoins ont corroboré lors de leur audition. Placé sous mandat de dépôt le 30 août dernier, le prévenu a tenté de se soustraire à une condamnation lors de sa comparution hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Le jeune père de famille a reconnu la paternité de la pelle, mais il a contesté avoir violenté la partie civile, dont le crâne a imprimé la forme tranchante de la pelle. D’après Me Youssou Guèye, la victime a frôlé la mort.  « En plus de l’incapacité temporaire de travail de 60 jours, une aggravation a été constatée par le médecin. On a même tenté de l’évacuer à l’étranger. Après 25 jours d’internement à l’hôpital, il ne parvient pas à venir au tribunal. Les médecins ont dit qu’après l’opération, il doit rester à l’hôpital pendant six semaines », a fait savoir le conseil de la partie civile qui a réclamé 50 milllions francs, en guise de réparation. Eu égard à la gravité des faits, le maître des poursuites a requis six mois d’emprisonnement ferme. Me Abdou Dieng, avocat du prévenu, a plaidé la relaxe. Finalement, le juge a condamné le prévenu à six mois d’emprisonnement ferme et à payer 10 millions francs à la partie civile.

Vérifier aussi

Escroquerie : Deux (02) candidats à l’émigration grugé de 2 millions de F Cfa par un faux « Mbacké Mbacké »

Trois mois d’emprisonnement ferme, est la peine retenue contre Abdou Khadre Gueye. Commerçant et tradipraticien …