Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Burkina Faso: Trois (03) diplomates français expulsés

La junte militaire au pouvoir au Burkina Faso a expulsé trois diplomates français pour activités subversives présumées, selon un document gouvernemental publié jeudi sur les médias sociaux. La junte a nommé les trois diplomates, dont deux sont des conseillers politiques, et les a déclarés persona non grata au Burkina Faso, selon le document signé par le ministère des Affaires étrangères mardi.

Ils ont 48 heures pour quitter le Burkina Faso. Le document ne donne pas de détails sur les activités subversives présumées. Cette expulsion intervient dans un contexte de détérioration des relations entre le Burkina Faso et son ancien colonisateur, la France.

Publicités

La junte militaire a rompu les liens militaires avec la France en 2023, ordonnant à des centaines de soldats français de quitter ce pays d’Afrique de l’Ouest dans un délai d’un mois, suivant ainsi l’exemple du Mali voisin, également dirigé par un chef de coup d’État.

Plus de 60 ans après l’indépendance du Burkina Faso, le français reste une langue officielle et la France a maintenu des liens économiques et humanitaires étroits avec son ancienne colonie. Cependant, avec l’aggravation de l’insurrection islamiste, le sentiment anti-français s’est renforcé, en partie à cause de la violence qui ne faiblit pas.

Après un second coup d’État l’année dernière, des manifestants anti-français ont commencé à exhorter la junte à renforcer ses liens avec la Russie. Le sentiment anti-occidental dominant et les liens de plus en plus étroits avec la Russie et la Chine sont des tendances constantes au Burkina Faso et au Mali voisin, déclare Rida Lyammouri, chercheur principal au Policy Centre for the New South, un groupe de réflexion basé au Maroc. « Il s’agit de la poursuite d’une mesure adoptée par le Burkina Faso et le Mali, qui a vu l’expulsion de diplomates et de journalistes français et la suspension de certains médias internationaux », a déclaré M. Lyammouri.

La junte prend également ses distances avec les nations régionales et occidentales qui ne sont pas d’accord avec son approche. Cette année, elle a quitté le bloc économique régional ouest-africain connu sous le nom de CEDEAO et a créé une alliance avec le Mali et le Niger, également dirigés par des juntes militaires.

Vérifier aussi

Paris: Trois (03) hauts responsables syriens jugés pour crimes contre l’humanité

Trois hauts responsables du régime de Bachar al-Assad seront jugés à partir de mardi, par …