Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
BRT
BRT

BUS TRANSIT RAPIDE (BRT): Le Cetud lance un test de trois mois 

Apres le TER (Train express régional) c’est au tour du BRT qui est en voie d’être exploité.  ¨Pour s’assurer de la longévité des travaux et de leur qualité, les autorités ont déjà entamé des essaies le long du tracée.

Le gouverneur de Dakar Al Hassan Sall, le Directeur du Cetud Thierno Birahim Aw et les différentes entités  sont montés à bord du Brt pour des phases tests. Il s’agissait pour les autorités de s’assurer de la libération des emprises le long du tracée et d’annoncer des phases tests d’une durée de trois (3) mois. Des campagnes d’essai en attendant son exploitation ! Voilà l’approche préconisée par le conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD) et l’ensemble des filières assignées au service du BRT. 

En perspective de la mise en exploitation commerciale du bus rapid transit (BRT),  il s’agit pour ces derniers de mener des campagnes d’essais sur les nouveaux bus (statiques, dynamiques, de performance et d’endurance) et des formations du personnel. Cette campagne d’essais se déroulera en trois phases à partir d’août à novembre 2023. Ce sont les essais statiques (Gabarit) qui ont été entamés au rond-point JVC, en présence du gouverneur de la région de Dakar et du directeur général du CETUD. Cette première phase permet la vérification des gabarits des bus aussi bien pour la circulation à l’intérieur du domaine exploité et l’accostage des bus à quai, que pour les itinéraires de détournement et d’accès au dépôt. « Cette première étape sera ensuite succédée de l’essai dynamique qui permettra de vérifier le bon fonctionnement des équipements d’exploitation et l’ensemble des systèmes du BRT.

Avant la dernière phase qu’est l’essai de performance et d’endurance, l’étape de vérification de la performance, la stabilité et la capacité du système de transport en modes nominal ou dégradé » a assuré  le Directeur du Cetud Thierno Birahim Aw.  Sur un total de 150 bus, seuls 121 seront acquis pour la première phase avec une capacité de 300 milles par jour, soit 1200 par heure. « Ils vont contribuer aussi à la création de 1000 emplois dont des jeunes. Il s’agit d’emplois pour des jeunes sénégalais qui sont en train d’être formé pour une meilleure qualité de services au dakarois », a ajouté Thierno Birahim Aw.

Pour Al Hassan Sall, toutes les dispositions sont déja prise car les personnes affectées par le projet pont été recensées, les impenses évalués et les paiements effectués. « Ceux qui sont sur l’emprise ont été listés et les indemnités réglés », a-t-il dit. Il a invité les populations à la préservation de ce joyau. « La qualité de l’ouvrage me pousse à appeler les populations à le préserver, à en prendre soin et à faire en sorte que les tests se passent dans les délais afin que l’ouvrage puisse être livré dans les délais requis. ». Le Directeur général du CETUD s’est toutefois félicité du niveau d’avancement très « satisfaisant » des travaux d’infrastructures, avec un taux d’exécution de plus de 85%.

Plus de 70% des bus sont déjà à Dakar le parc sera complet d’ici le mois de novembre prochain », a-t-il assuré,  notant que le BRT va permettre de transporter « plus de 300 mille voyageurs par jour ». Thierno Birahim Aw a insisté sur la nécessité de répondre à la « décongestion de Dakar de manière efficace en  privilégiant les transports capacitaires  qui contribuent à l’équité sociale. Cependant, à la fin de la phase des essais, c’est la dernière étape dénommée la marche à blanc qui se tiendra afin que la remise des clés au président de la République soit effective. Selon les études réalisées, ce mode capacitaire qui reliera sur 18,3 km la Préfecture de Guédiawaye à la Gare routière de Petersen, pour un financement global de près de 300 milliards de FCFA. Le projet de ligne pilote de BRT s’inscrit dans une stratégie ambitieuse et globale de mobilité urbaine durable à Dakar menée par le CETUD.

Les temps de parcours entre Guédiawaye et le Centre-ville passeront de 90 à 45 minutes dans des conditions de confort, de sécurité et de régularité substantiellement améliorées.

MOMAR CISSE

Publicités

Vérifier aussi

Transport : Après une semaine, le BRT livre ses premiers chiffres

Le Bus Rapid Transit (Brt) a commencé à rouler. Les responsables du projet ont livré …