Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Campagne arachidière : Kaolack sans point de collecte
Campagne arachidière : Kaolack sans point de collecte

Campagne arachidière : Kaolack sans point de collecte

La campagne arachidière a démarré depuis ce 21 novembre 2022 et le prix du Kilogramme est fixé à 275 Fcfa . Mais selon le président du mouvement « Arr Sunu Momel », Bachir Ba qui dénonce l’attitude de la  Société agroalimentaire du Sénégal (Sonacos) qui interdit les paysans de vendre leurs récoltes au-delà du prix fixé par le gouvernement.

La campagne de commercialisation de l’arachide est officiellement ouverte ce lundi sur l’ensemble du territoire national. Les graines sont achetées 275 francs le kilogramme aux producteurs, selon le prix fixé par le Chef de l’Etat, en Conseil des Ministres, il y a deux semaines. Seulement, ce prix est loin de satisfaire les paysans qui préfèrent boycotter la SONACOS, et opter pour le marché parallèle où ils peuvent céder leurs graines jusqu’à 400 francs le kilo.

Publicités

« Aucun Seco n’est ouvert parce que  malgré les reçus de notifications d’ouverture les gérants n’ont pas encore obtenus de financements. Ce qui fait qu’il est difficile pour eux de démarrer la collecte. Selon le directeur général de la Sonacos, aucun paysan n’a le droit de vendre le kilo d’arachide au-delà du prix fixé. Il menace de saisir les grains des paysans, c’est de la manigance pour qu’ils baissent les prix et c’est inadmissibles. Nous n’allons pas l’accepter, ils ont lancé la traque des cultivateurs dans les marchés de Kaolack. Nous le dénonçons et demandons l’arbitrage de l’Etat », a déclaré le président du Mouvement « Arr Sunu Momel » lors d’une tournée effectuée, hier dans la capitale du bassin arachidier.

Dans le bassin arachidier par exemple, les opérations de vente ont commencé mais sans l’huilier national la SONACOS. D’ores est déjà, les coopératives de pays ont décidé de boycotter la SONACOS au profit du marché parallèle le plus offrant. Selon eux, il n’est pas question de vendre au prix indiqué par l’état qui n’est nullement avantageux pour eux.

D’ailleurs, ils demandent à l’état de ne plus leur fixer de prix et appellent les paysans à faire dans la rétention des graines d’arachides. Pour le directeur de l’agriculture, pas besoin de s’alarmer puisque l’État a débloqué plus de 80 milliards pour accompagner les producteurs et que le prix du kg d’arachide est  planché à 275 f CFA. Donc les agriculteurs peuvent vendre plus. D’ailleurs pour cette année, des records de production sont attendus selon Omar Sané soit 1 millions 500 milles tonnes d’arachides.

Vérifier aussi

pain boulanger 652x394 1

Secteur de la Boulangerie: Les acteurs optent pour une autre action

La baisse du prix de la baguette de pain est certes effective. Toutefois, son poids …