Campagne arachidière : Kaolack sans point de collecte
Campagne arachidière : Kaolack sans point de collecte

Campagne arachidière : Le prix du kilogramme fixé à 280 francs chez les producteurs

Le Sénégal s’est fixé des objectifs ambitieux pour la campagne arachidière 2023-2024, visant à produire 1,7 million de tonnes d’arachide. Cette annonce, révélée lors d’un Conseil interministériel, s’accompagne d’une fixation du prix à 280 francs le kilogramme, offrant aux producteurs une base solide pour leurs récoltes.

Les avancées significatives dans le secteur de l’arachide, illustrées par une augmentation de 30% de la production entre 2011 et 2022. Le budget alloué pour la nouvelle campagne, évalué à 100 milliards de francs, est destiné notamment à la subvention des semences d’arachide, doublant ainsi le financement précédent. Cette mesure a permis de garantir 86 000 tonnes de semences certifiées, un bond considérable comparé aux années antérieures informe le Premier ministre.

Publicités

Selon la source, les autorités agricoles ont annoncé dix (10) mesures stratégiques pour assurer le succès de cette campagne. Outre l’accord sur le prix plancher et la date de début de la récolte, l’accent est mis sur le règlement des factures en souffrance des opérateurs des campagnes 2021-2022 et 2022-2023. Une action qui vise à garantir des ressources financières pour les paiements aux producteurs, tout en évitant les incidents passés de bons impayés. Toutefois, la préoccupation majeure reste la possible perturbation du marché par des acteurs étrangers offrant des prix plus attrayants, ce qui pourrait priver les industriels locaux de matières premières.

Dans un souci de contrôle et de qualité, le gouvernement envisage d’encadrer la collecte des graines destinées à l’exportation, avec un renforcement des contrôles de qualité et de stockage, ainsi qu’une interdiction d’exporter des semences d’arachide, conformément aux accords établis. Cette mesure vise à préserver la réputation et la qualité des graines sénégalaises, en évitant les problèmes de stockage et de qualité rencontrés par le passé.

Pour garantir la sécurité des approvisionnements et prévenir toute exportation non conforme, des mesures de surveillance aux frontières seront renforcées, tandis que la période d’autorisation d’exportation des arachides sera encadrée entre décembre 2023 et avril 2024, tirant ainsi les leçons de la campagne précédente.

Vérifier aussi

Riz Local

Filière du Riz Local: Les acteurs alertent sur une crise socio-économique dans la vallée

L’Association nationale des riziers tire la sonnette d’alarme pour  la survie de la filière riz …