Célébrations des deux (02) « RAAKAS » de Serigne Touba: Les engagements du sous-préfet de Grand Dakar

Chaque année, la communauté mouride célèbre les deux nuits que le fondateur du Mouridisme a passées à Dakar. Cette année la célébration aura lieu à la mosquée de Massalikoul Djinane comme chaque année les 1 et 2 Décembre 2023. Le représentant du sous-préfet de l’arrondissement de grand- Dakar s’est réuni avec le comité d’organisation pour souligner les points importants de l’événement à venir.

Le comité d’organisation du Magal des « deux rakka de ndakarou » s’est réuni avec le représentant du sous-préfet de l’arrondissement de grand-Dakar de la police, celui des sapeurs-pompiers afin de discuter des différents détails concernant l’événement. Babacar Sadikh Gueye, adjoint au sous-préfet d’arrondissement de Grand Dakar a expliqué les différents mesures qu’ils vont utiliser pour le bon déroulement de l’événement : «La directive a été donnée par le Khalif général des mourides Serigne Mountakha Mbacké et l’évènement est prévu les 1 et 2 décembre 2023. Nous avons appelé tous les chefs de service au niveau local afin de pouvoir se prononcer sur les dispositifs à mettre en place afin de permettre une belle organisation de l’événement.
Cette activité religieuse nécessite le rassemblement d’un nombre important de personnes importants, les questions relatives à la sécurité et à l’hygiène, nous allons insister là-dessus avec la contribution surtout des sapeurs-pompiers et de la croix rouge».
A en croire Serigne Ndiouga Dieng, Président d’organisation du magal des deux « Rakkas de Ndakarou» il sera de plonger dans l’histoire de ce monument grandiose intimement lié à cet évènement : «L’histoire de ces deux jours est relative aux deux nuits que Serigne Touba a passé à Dakar avant de se rendre en mer pour son départ en exil. Nous nous retrouvons pour lire le Saint Coran et évoquer notre seigneur Allah afin que les générations futures puissent s’imprégner de notre belle religion».
Le comité d’organisation entend prendre toutes les dispositions en vue de permettre aux fidèles attendus sur place d’être dans les meilleures conditions.

Vérifier aussi

 Présence des militaires Français au Sénégal: «Notre souveraineté passe nécessairement par la restitution de notre souveraineté militaire»  MOUSTAPHA SARR, Porte-Parole du Gouvernement

Depuis quelques années, une vague de contestation de la présence militaire française déferle sur le …