Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 12 7

CFEE et entrée en 6éme : « Aucun élève n’a raté son examen pour défaut de pièce d’état civil cette année », exprime le ministre Moussa Balla Fofana

À l’occasion de la 5ème réunion du comité national de pilotage du programme Nekkal, le ministre de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, s’est prononcé sur la situation des élèves qui n’ont pas de pièce d’état civil et qui font cette année le Cfee et l’entrée en 6e.

Examen du Cfee et concours d’Entrée en 6ème, environ 301 mille 830 candidats sont à la recherche de leur premier parchemin. Le ministre de l’Education  nationale a effectué une visite de supervision de centres d’examen du Cfee et de l’Entrée en sixième à l’Ecole élémentaire Liberté 1 et au Collège Sacré-Cœur. Moustapha Mamba Guirassy s’est félicité du bon déroulement des examens  à Dakar et sur l’ensemble du territoire national.

Publicités

Après cette épate, la délégation officielle s’est rendue au Collège Sacré-Cœur où 274 candidats se penchent sur l’épreuve de français. Pour Abdoulaye Niang, chef de centre, tout se passe bien, «on a démarré à 8 heures, tous les surveillants sont sur place et l’examen se déroule normalement». Du coté des parents d’élèves également, c’est le même sentiment. «Toutes les dispositions ont été prises avant le jour-j. Nous avons procédé au nettoyage des centres et nous continuons à accompagner les élèves dans la restauration», a fait savoir Thierno Ndao de l’Union nationale des parents d’élèves et étudiants du Sénégal (Unapees).

Le mi­nis­tre de l’Education nationale, qui a fait face à la presse au terme de sa visite, s’est félicité du bon déroulement de l’examen à travers tout le pays. «Nous avons vu des élèves assez attentionnés et concentrés sur ce qu’ils font. Nous avons eu l’information dans les autres centre à travers le pays et l’on nous signale que tout se passe bien», a indiqué M. Guirassy. Il a également relevé l’innovation de taille qui a consisté à utiliser le digital pour dématérialiser une bonne partie des documents utilisés dans le processus de l’administration des épreuves. «Ces innovations qui ont été apportées sécurisent, garantissent l’archivage, réduisent le temps de correction des épreuves», se réjouit-il.

Le ministre de l’Education nationale a, dans son adresse, remercié et félicité les enseignants pour tout le travail accompli et les parents d’élèves pour leur accompagnement pendant cette période cruciale dans le cursus des jeunes élèves à la recherche de leur premier parchemin. Cette année, on a 301 820 candidats contre 300 mille 268 l’année dernière, soit une différence de 1552 candidats.

Vérifier aussi

81379311 58628275 e1720185143588

Nominations du ministre Ibrahima Sy au Ministère de la Santé: Le SAMES marque son désaccord

Le Bureau exécutif national du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a fait part …