Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Sytjust
Sytjust

Cinquième mot d’ordre du SYTJUST: Nouvelles 48 heures imputables au ministre Gallo Ba

Dans un communiqué rendu public ce lundi, le syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) a décrété 48 heures de grève à compter de ce mardi 19 décembre. Selon les syndicalistes qui pointent du doigt le ministre de la fonction publique, Gallo Ba, ce dernier aurait « refusé de s’accorder avec le Garde des sceaux sur le portage d’un projet de décret » à la signature du Président de la République.

Selon les syndicalistes, le 28 avril 2023, le ministre de la fonction publique avait, par le biais du ministère de la justice, pris des engagements qui ne sont pas encore matérialisés. En effet, le SYTJUST déclare qu’un nouveau projet de décret portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de la justice a été élaboré par le ministre de la justice. Cependant, informe-t-il, « la signature de ce projet de décret par le Président de la République mettrait fin au préjudice que subissent les fonctionnaires de la justice.

Publicités

Malheureusement, les efforts du Garde des sceaux sont rendus vains par Gallo Ba, ministre de la fonction publique qui bloque le processus de portage du projet de décret à la signature du Président de la République ». Cette attitude du ministre Gallo Ba constitue, selon le SYTJUST, des « faits de sabotage » sur la réforme du statut particulier du cadre des fonctionnaires de la justice. Ainsi, pour corroborer cet état de fait, le SYTJUST de mentionner que « les greffiers issus des deux dernières promotions sorties du centre de formation judiciaire (CFJ) en 2022 et 2023 sont déjà dans la hiérarchie A2. Ils sont de ce fait plus gradés que leurs devanciers, leurs maîtres de stages et leurs formateurs au CFJ, qui sont toujours à la hiérarchie B2.

A cela s’ajoute le blocage depuis cinq ans du reclassement du personnel du ministère de la justice dans le corps des assistants des greffes et parquets. En outre, il faut souligner que Gallo Ba persiste dans son refus de s’accorder avec le Garde des Sceaux sur le portage du projet de décret à la signature du Président de la République, faisant fi de tous les arguments de droit du Ministère de la justice.

Dès lors, cette étrange attitude du Ministre Gallo Ba force les travailleurs de la justice à la persévérance dans la lutte et par conséquent, courant mardi 19 et mercredi 20 décembre 2023, le SYTJUST décrète son cinquième mot d’ordre de grève de 48 heures ».

Pour rappel, cette nouvelle paralysie du système judiciaire est le fruit d’une lutte acharnée que mènent les travailleurs de la justice. Récemment, un deuxième syndicat, notamment l’union nationale des travailleurs de la justice (UNTJ) avait attiré l’attention des ministères concernés sur « la nécessité de mettre fin à la situation d’incertitude que subissaient lesdits travailleurs aussi bien sur le plan de leur carrière mais aussi sur celui indemnitaire ». 

Vérifier aussi

WhatsApp Image 2024 06 14 at 15.30.40 2 e1718379104403

Paix et Sécurité Maritime: Le Centre International Kofi Annan lance un nouveau programme

Conscient de son engagement fondamental en faveur du bien-être et de tout engagement actif des …