Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
image1024x768

Cisjordanie: En six mois, plus de 700 attaques de colons israéliens contre des Palestiniens

Plus de 700 attaques de colons israéliens contre des Palestiniens ont été enregistrés en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est, au cours des six derniers mois, ont indiqué jeudi les Nations Unies. Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), quatre attaques ont été perpétrées en moyenne par des colons israéliens contre des Palestiniens locaux au cours des six mois qui ont suivi l’attaque sanglante du Hamas du 7 octobre dans le sud d’Israël et les représailles israéliennes contre Gaza.

Au total, l’OCHA a enregistré 704 attaques de colons israéliens contre des Palestiniens, selon un décompte effectué du 7 octobre 2023 et jusqu’au 1er avril 2024. Ces attaques ont fait des victimes dans 69 cas, endommagé des biens appartenant à des Palestiniens dans 558 cas, et endommagé des biens et fait des victimes dans 77 cas. « Au total, 17 Palestiniens ont été tués et plus de 400 blessés dans ce contexte, plus de 9.900 arbres ont été endommagés et 40 maisons ont été vandalisées », a rapporté l’OCHA. En comparaison, environ 560 incidents impliquant des colons ont été documentés entre le 7 octobre 2022 et le 1er avril 2023.

Publicités

428 Palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie

Depuis le 7 octobre et jusqu’au 1er avril, 428 Palestiniens, dont 110 enfants, ont été tués par les forces israéliennes en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, dont 131 depuis le début de l’année 2024. « Lors de trois incidents distincts survenus près de la zone de Khallet el Louza à Bethléem entre le 30 mars et le 1er avril, des colons ont pénétré sur des terres palestiniennes et vandalisé des portes, un panneau solaire et des réservoirs d’eau dans un cas, des latrines dans un autre cas et la porte d’une maison ainsi que des caméras de surveillance dans un troisième cas », a détaillé l’OCHA.

Le document montre qu’entre le 26 mars et le 1er avril, les forces israéliennes ont mené au moins 155 opérations à travers la Cisjordanie, principalement des opérations de recherche et d’arrestation. La majorité a eu lieu dans le gouvernorat d’Hébron (46 opérations), suivi par les gouvernorats de Jérusalem et de Bethléem (37 chacun).

1.244 Palestiniens déplacés en raison des violences des colons

Dans le même temps, les forces israéliennes ont mené, depuis le 7 octobre 2023, en moyenne 690 opérations par mois. Durant la même période, les forces de sécurité ont ainsi détenu plus de 6.000 Palestiniens et causé des dommages considérables aux infrastructures civiles, notamment aux routes, aux réseaux d’eau et d’assainissement, aux maisons résidentielles, aux structures de subsistance et à d’autres biens publics.

En conséquence, plus de 900 Palestiniens ont été déplacés, principalement dans les camps de réfugiés de Jénine, Tulkarm et Nur Shams. Depuis le 7 octobre, une moyenne mensuelle de quelque 280 Palestiniens a été déplacée en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, contre 128 Palestiniens déplacés sur une base mensuelle au cours des neuf premiers mois de 2023. En outre, depuis le 7 octobre 2023, au moins 1.244 personnes, dont 600 enfants, ont été déplacés en raison de la violence des colons et des restrictions d’accès. Les ménages déplacés proviennent d’au moins 20 communautés d’éleveurs/bédouins.

Par ailleurs, 16 Israéliens, dont cinq membres des forces israéliennes et sept colons, ont été tués et 111 blessés en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, et en Israël, entre le 7 octobre 2023 et le 1er avril dernier. « Parmi eux, 14 ont été tués par des Palestiniens et deux ont été tués par erreur par les forces israéliennes lors d’une attaque palestinienne ».

Le bilan de la guerre de Gaza dépasse les 33.000 morts

Plus largement, l’ONU ne peut que souligner, une nouvelle fois, que les reports et rejets des missions humanitaires non seulement barrent l’accès à ceux qui sont dans le besoin mais affectent aussi les autres opérations, en détournant les rares ressources.

Au moins 33.037 Palestiniens ont été tués et 75.668 blessés dans les attaques israéliennes sur Gaza depuis le 7 octobre, selon les rapports des médias, reprenant des chiffres du ministère de la santé de l’enclave palestinienne. Quelque 62 Palestiniens ont été tués et 91 blessés au cours des dernières 24 heures, a ajouté le ministère.

De son côté, l’armée israélienne note que 255 soldats ont été tués et 1.549 soldats ont été blessés à Gaza depuis le début de l’opération terrestre, selon un décompte effectué le 3 avril,. En outre, plus de 1.200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués en Israël, la grande majorité le 7 octobre. Au 3 avril, les autorités israéliennes estiment que 134 Israéliens et ressortissants étrangers sont toujours otages à Gaza, y compris les victimes dont les corps n’ont pas été révélés.

Vérifier aussi

image1170x530cropped

Paix et Sécurité: Les violations commises à l’encontre des enfants dans les conflits armés ont connu une augmentation « choquante » en 2023, déplore l’ONU

La violence contre les enfants pris dans les conflits armés a atteint des « niveaux extrêmes » …