Clash entre le patron de Jeune Afrique et Mimi Touré: Les dessous d’une passe d’arme

Le Directeur de Publication du magazine Jeune Afrique, Marwane Ben Yahmed, s’est attaqué à l’ancien Premier ministre et candidate de la coalition « Mimi 2024 », Aminata Touré. D’après Les Échos, le journaliste a réagi à une publication de l’ancien ministre de la Justice sur X (ex-Twitter) dénonçant « l’excès de zèle » de l’administration pénitentiaire qui lui a refusé de rendre visite à l’opposant Ousmane Sonko.

Aminata Touré s’est fendue d’un Twitte pour répliquer près une publication de Marwane Ben Yahmed qui qualifie les enquêtes de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), dans l’affaire Karim Wade de minables.  « Enquêtes minables de la CREI dites-vous Marwane Ben Yahmed ?« , s’interroge d’emblée, la candidate déclarée à la présidentielle du 25 février 2024 indiquant que même en politique la politesse reste une vertu.

Publicités

Embouchant la même trompette, elle ajoute : « Si cela vous intéresse tant, vous êtes journaliste, accordez une interview aux magistrats qui avaient en charge la CREI, bon nombre sont encore en vie et départis de l’obligation de réserve. Ils vous diront généreusement ce qu’il en est des éléments valables et enquêtes dont vous faites état. »

Et dire que ces magistrats diront certainement [ à Marwane Ben Yahmed] que la ministre de la justice que qu’elle était n’avait pas pour rôle de donner des ordres aux magistrats – peut-être que les rôles ont évolué – mais de s’assurer qu’ils puissent faire leur travail convenablement.

Aminata Touré qui voulait rendre visite à Ousmane Sonko incarcéré à la prison de Rebeus s’est vue refusée cette occasion. Elle dénonce un excès de l’administration pénitentiaire. « Après 40 minutes d’attente, un agent de l’Administration pénitentiaire est venu me dire que je ne pourrais pas effectuer la visite car le tampon sur l’autorisation n’était pas…. nettement visible. Depuis quand les citoyens sont-il responsables de la qualité des tampons de l’Administration? Cet excès de zèle est inacceptable surtout après une première acceptation du permis de visite », a écrit Mimi Touré sur X. Mais c’était sans compter que la réaction du directeur de publication du journal Jeune Afrique. Marwane Ben Yahmed qui le cloue au pilori. « Et envoyer Karim Wade en prison sans éléments valables si ce n’est les enquêtes minable de la CREI, pas de problème ?« , a-t-il réagi.

Vérifier aussi

Urgent ! Justice: Mauvaise nouvelle pour le célèbre lutteur Gris 2

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le lutteur de Fass Gris 2. Ce dernier …