COP 27
COP 27

COP 27: Le ministre Alioune Ndoye en visite au RD Congo pour les besoins de l’évènement

Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Alioune Ndoye, prend part aux travaux préparatoires de la pré-COP 27 ouverts lundi à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), où ils se poursuivront jusqu’à mercredi.

Selon un communiqué reçu de ses services, M. Ndoye participe à cette rencontre en même temps qu’une soixantaine de ses collègues en charge du climat. Cette rencontre devrait permettre aux participants de donner des orientations sur les différentes thématiques qui constitueront l’agenda des débats lors de la COP27, prévue en novembre prochain (6-18), à Charm el-Cheikh, en Egypte.

Publicités

À un mois de la conférence annuelle de l’ONU sur le climat, qui s’ouvrira en novembre en Égypte, les ministres de l’Environnement d’une soixantaine de pays se retrouvent, Une réunion « pré-COP » s’est tenue ce Lundi . Organisée en Afrique, elle devrait appeler les pays riches et pollueurs à assumer leurs responsabilités et mettre la main à la poche. Elle va plancher notamment sur des thématiques telles que l’adaptation aux impacts climatiques, la finance climat, les pertes et dommages sur l’environnement, ainsi que les questions relatives à la mobilisation des ressources.

La RD Congo profite de la pré-COP pour se présenter en « pays solution ». En plus de ses ressources en minerais phares de la transition énergétique (cuivre, cobalt, lithium…), l’immense pays d’Afrique centrale a quelque 155 millions d’hectares de forêt tropicale, ce qui en fait un « poumon vert » capable d’absorber le carbone et de contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique

Vérifier aussi

Transformation des ressources halieutiques : Des groupements de femmes en Casamance reçoivent un appui fort du Japon

Dans l’optique d’améliorer les conditions de vie et de travail des femmes transformatrices de poisson …