centres de vaccinations
centres de vaccinations

CORONAVIRUS Les ‘’coronasceptiques’’ dans les centres de vaccinations

Le Sénégal vient de franchir la barre symbolique de plus d’un million de personnes vaccinées contre le Coronavirus. Ils sont actuellement 1.020.565 à l’être, selon les derniers chiffres. Ils ont été trois mille à se faire vacciner ce samedi dans le pays.

La réalité est que ce sont les sceptiques qui ont rejoint les rangs. Ce vendredi, une femme dont le mari dit douter de l’existence du Coronavirus, se demandait alors pourquoi ce dernier venait se faire vacciner ? Nous les avons rencontrés dans un centre de santé.

Il y a eu alors manifestement un déclic suite aux nombreux morts. Le mardi dernier par exemple, le Sénégal a enregistré 29 décès de Covid-19 en une journée. Les cimetières sont envahis et le nombre des enterrements a triplé. Et c’est manifestement, ce qui a créé le déclic. Car, aucun discours ne pouvait convaincre ses nombreux sénégalais ‘’coronasceptiques’’ à se faire vacciner ou à respecter les mesures barrières. Le port du masque reste négligé par beaucoup de nos concitoyens qui continuent à se comporter comme si de rien n’était. Mais, on ne peut pas ignorer la multiplication des cas de décès et les nombreuses personnes qui, aujourd’hui souffrent de ce que l’on préfère appeler la grippe.

Mieux, les jeunes qui, jusqu’ici, étaient épargnés, sont aujourd’hui parmi les victimes. Le variant Delta a mis fin à nos certitudes en la matière. Alors, comme personne n’est plus à l’abri, les ‘’coronasceptiques’’ font tomber les masques de l’hypocrisie et se ruent vers les centres de vaccination le plus souvent les visages masqués.

Car, ils ont tellement dit qu’ils ne croyaient pas au virus qu’ils ont aujourd’hui du mal à se faire vacciner le visage découvert. Le masque les protège alors non seulement contre le virus mais contre aussi leur désinvolture.

Toutefois, il reste certains irréductibles qui ne pensent pas céder et crient au complot.Car, il est étonnant que des sénégalais s’amusent, encore, à ne véhiculer sur les réseaux sociaux que les messages minoritaires de ceux qui sont contre l’existence du virus et l’importance de la vaccination.

On peut se demander ce que gagnent ces derniers à véhiculer de mauvaises informations, à faire douter leurs proches, à divertir leurs concitoyens alors qu’ils savent, en âme et conscience, que le virus existe et qu’il fait des ravages ?

Le Ministre de la Santé dit espérer que cette troisième vague sera bientôt un souvenir. Nous l’espérons aussi. Mais, il ne faut pas se voiler la face. La situation est grave et préoccupe tout le système médical qui est débordé.

L’oxygène déclare gratuite a du mal à l’être parce que l’Etat n’est pas le fournisseur. Et ce dernier à des impératifs à honorer. Les lits sont occupés et certains malades ont du mal à être pris correctement en charge.
Et comme personne ne sait quand la troisième vague va prendre fin, il est important de respecter scrupuleusement les mesures barrières et les faire respecter aux populations.

Le retour de la tabaski a démontré que les rassemblements sont le souci majeur ainsi que l’entassement dans les voitures de transport en commun, les marchés, les cérémonies, etc.

Si rien n’est fait à ce propos, il faudra encore s’attendre au pire pendant longtemps.

Car, tant que des gens qui n’ont aucune expertise  vont continuer à battre en brèche les avis des spécialistes tout en allant se faire vacciner en catimini pour certains, la situation pourrait rester incontrôlable car il existe une race de personnes pour qui aucune sensibilisation ne sera efficace.

L’hypocrisie a tellement prévalu que le virus a trouvé en notre pays, une des surfaces de propagation les plus propices au globe pour cette troisième vague contrairement aux deux premières.

Les ‘’experts’’ des Grand-Place ont fini de semer le doute dans la tête de beaucoup juste pour faire de l’esprit et montrer qu’ils sont intelligents.

Or, si ces attitudes ont toujours été en vogue en politique et en sport avec les contreperformances que l’on sait, elles sont encore plus pernicieuses dans le domaine de la santé.

Assane Samb

Check Also

la qualité de l'air extérieur

1/3 des pays ne dispose pas de norme sur la qualité de l’air

Un tiers des pays du monde ne disposent pas de normes sur la qualité de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR