COUPE D’AFRIQUE : Enfin, le miracle !

Le miracle s’est produit. La bande à Aliou Cissé vient de réaliser le miracle. Celui attendu par des générations de sénégalais et qui ne l’avaient jamais réalisé. Ce soir, nos pensées vont vers Jules François Bocandé, Mawade Wade, Youssou Ndiaye et bien d’autres qui nous ont quittés alors qu’ils avaient tout donné au football, à la nation.

Publicités

Sadio et ses coéquipiers viennent de relever le défi. Car, on en avait assez de s’entendre dire, à chaque fois, qu’on avait rien gagné. Ce sont surtout les jeunes sénégalais y compris ceux à bas âge qui attendaient cette victoire qui seront délivrés. Et le plus intéressant, c’est que le succès est venu avec un entraîneur local, Aliou Cissé qui a su travailler dans une ambiance psychologique dure d’hostilité et de critiques faciles. Mais le mérite revient à tous les sénégalais. Et surtout à toute l’équipe, au personnel d’encadrement, au Ministère du Sport et à toutes les autorités.

C’est un miracle que le lendemain de la nomination par ses pairs du Président Sall à la tête de l’Union africaine, la coupe revienne pour la première fois au Sénégal. Un moment tant attendu par de grands sportifs de la trempe d’Abdoulaye Diaw, Yatma Diop, etc. Il est heureux qu’ils soient témoins de cet événement historique.

Bien sûr, l’Égypte n’a pas démérité. Mais elle aurait dû tomber depuis longtemps n’eut été l’opiniâtreté de leur gardien de but Gabbaski. Ce dernier, tout au long de la partie, n’a cessé de sauver son équipe harcelée par une équipe sénégalaise très offensive.

Heureusement, qu’aujourd’hui, les dieux du football sont avec nous.

Alors, on espère que cette victoire portera l’étendard du Sénégal plus haut. Car ce sont des Mendy, des Sarr, des Cissé, des Gueye, des Sadio, et autres qui ont mené, main dans la main ce combat, pour l’emporter. Cela veut dire que si nous sommes unis, nous pouvons soulever des montagnes.

Et ce message de ces jeunes footballeurs doit être compris par tous.

Ce soir, nos pensées vont  à ces militaires, ces vaillants soldats retenus en otage. Nous osons espérer que Salif Sadio aura été sensible à cette victoire et poser davantage d’actes positifs dans le sens de la paix et de l’unité nationale. Il est temps que le Sénégal soit uni pour gagner tous les combats engagés qui sont nombreux. Et pour ce faire, tous les fils de la nation doivent davantage se donner la main.

Unis, nous vaincrons.

Vive le Sénégal.

ASSANE SAMB

Vérifier aussi

AIBD: Le DG Ahmet Tansu Cigeroglu démis de ses fonctions

Le Directeur général d’Aibd assistance services (2As) depuis 2021, Ahmet Tansu Cigeroglu, a été limogé …