CRISE SCOLAIRE : Vers la confrontation avec le gouvernement

Les enseignants restent déterminés à obtenir gain de cause. Avec l’échec des négociations tripartites, ces derniers déclenchent le 8e plan d’action.  Pour eux, la confrontation est la seule solution en cette temps de crise scolaire.

Malgré la victoire des lions, les syndicats grévistes remuent le couteau dans la plaie. Ces derniers se préparent pour la confrontation en vue d’obtenir gain de cause. Déroulant son 8ième plan d’action, le G7 estime que le dilatoire n’a que trop duré et « tient comme seul responsable le gouvernement. » Selon Pape Abdoulaye Diallo, Secrétaire général adjoint de l’Uden et membre du G7, après la rencontre avec le gouvernement qui a déjà épuisé l’agenda consensuel du monitoring, il y a un manque de mise en œuvre des accords signés depuis 2018. « C’est du dilatoire, car à cet effet et dans le cadre du groupe constitué du syndicat du G7, nous estimons que la seule voie qui vaille c’est celle de la confrontation et qui est dessinée par le gouvernement.

Publicités

Nous le tenons comme seul responsable de tout ce qui arrivera comme conséquences désastreuses que subiront les enseignants et l’école publique. Ensuite nous demandons aux camarades de suivre largement ce mot d’ordre. Nous estimons qu’il faut du respect et il faut éviter les batailles de positionnement entre les syndicats pour faire face au gouvernement », déclare Diallo.

Selon Abdourahmane Kane de l’Union des enseignants du Sénégal (UES), le deuxième plan d’action reste maintenu. « Nous restons concentrés sur les accords. Car nous voulons obtenir gain de cause. Ce qui serait du baume au cœur pour toute la nation. Mais nous déroulons toujours le plan d’action. Nous allons décréter 48h de grève », ajoute le syndicaliste.  Saourou Sene renchérit : « Le Saems-cusems demande le règlement de cette crise et de manière définitive. »

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

Football : Marraine de la finale régionale de l’Orcav de Fatick, Mme Thérèse Faye Diouf, s’engage pour le développement et la cause du mouvement « Navétane » 

Invitée d’honneur et par ailleurs marraine de la finale régionale de l’Orcav de Fatick, la …