Le syndrome Khalifa et Karim guette Mimi Touré 
Le syndrome Khalifa et Karim guette Mimi Touré 

Déchue de son Poste à l’assemblée: Benno « obtient » la tête de Mimi

Benno crie victoire. Aminata Touré est déchue de son poste de député à l’assemblée nationale.  En effet, c’est le bureau de l‘institution parlementaire  qui s’était réunie hier  et à acter la déchéance de Mimi par 10 voix pour et 7 voix contre.

 D’emblée, la coalition que dirige Macky avait juré d’obtenir le siège d’Aminata Touré. Celle qui était la tête de liste lors des élections législatives pour avoir sillonné  le territoire national pour « prêcher » la bonne parole  en faveur de la liste beige-marron. Cette dernière aura la surprise de sa vie, dès lors qu’elle apprit qu’elle ne sera pas présidente de l’Assemblée nationale « telle que Macky le lui avait promis. » Se sentant « trahie » par ce dernier, elle sera député non inscrite. Aminata Touré recevra  des vertes et des pas mures de la part de ses anciens camarades de partis devenue ses ennemis qui lui réclamèrent le poste. Mais en vain, malgré les moult saisies  du Président de l’Assemblée nationale. Hier, sa déchéance fut actée  mais la cause semble être « le fait que l’ancien Premier ministre ait fait du 3ième mandat son cheval de bataille. »

La candidature de Macky en 2024 étant une question taboue,  Aminata Touré reviendra à la charge maintes reprises, sous le regard menaçant de ses camarades qui ne manquèrent jamais de lui lancer des quolibets. Des débats houleux entre  Mimi et Farba Ngom, qui l’accusait d’avoir reçu des pots de vin en étant au perchoir. A ce titre, les autorités brandirent un rapport de l’Inspection générale d’état (Ige) qui l’épingla pour  détournement de 2 milliards en étant Présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Malgré ses dénégations,  elle sera une cible facile et risque d’être convoquée.

Pr Ngouda Mboup : «  Cette décision est illégale »

C’est un Pr Ngouda Mboup très en colère qui est monté au créneau suite à la déchéance de la dame.  A la question de savoir si elle a des  voix  de recours pour contester cette décision du bureau de l’Assemblée.  « Oui et c’est dire que  cette décision est illégale et n’est pas conforme à la constitution encore moins au règlement intérieur. En réalité c’est une forfaiture car  le député est protégé et le mandat n’appartient pas à Mme Aminata Touré mais au peuple. Ce mandat lui a été conféré à la suite d’élections et de ce fait il y a des conditions pour déchoir un député, se désole le Pr de Droit à l’Université Cheikh Anta Diop.

A l’en croire, les conditions sont précisées par l’article 60 de la Constitution. « Il faut démissionner de son parti en cours  de législature et la démission ne se présume pas. C’est un acte volontaire dument  écrite et signé par le concerné. A ce que je sache, Mme Aminata Touré n’a jamais dit qu’elle démissionnait. La constitution et le règlement intérieur vous permettent de sortir même de son parti et d’être non-inscrit. Mais  Mimi peut être non-inscrite et d’ailleurs c’est là où il y a le bât blesse aujourd’hui », s’emporte le Pr Ngouda Mboup.  Et de poursuivre : « il n’y a aucun argument juridique qui vient et qui puisse permettre  d’accepter cette forfaiture  par rapport n’est-ce pas à cette dame. »

« Une saisine du Conseil Constitutionnelle ne pourrait prospérer »

Une saisine du Conseil Constitutionnelle ne pourrait prospérer selon Ngouda Mboup dans la mesure où   le Conseil constitutionnel nous a habitués à des décisions d’incompétence ou d’irrecevabilité. « Il n’est là que pour interpréter  ses compétences de façon restrictive. Récemment  Aminata Touré et Guy Marius Sagna avaient  saisi le Président de l’assemblée nationale pour que le Gouvernement vienne pour s’expliquer sur les rapports de la Covid 19 de la Cour des comptes. Les questions d’actualités n’étaient jamais d’habitude utilisées (Articles 92 et 94 du règlement intérieur). Mais le gouvernement a refusé.  Et Mimi a référé la situation devant le Conseil Constitutionnel pour arbitrage. Ledit  Conseil a juste dit que c’est irrecevable car ces derniers ne peuvent pas les saisir et seuls le président de l’assemblée pouvaient le faire ou le Pm ou le Président de la république », regrette le Pr Mboup. Ce qui signifie que nous serons  selon lui dans un déni de justice total et seul Mimi peut saisir la Haute cour de justice de la Cedeao.

MOMAR CISSE

A propos de Mor Fall

Check Also

IMG 20230130 WA0052

El Hadji Malick Gueye (Lat Mingué): » Bougane Gueye doit revenir sur terre car il ignore tout du TER…)

Après sa sortie sévère sur le Train Express Régional (TER), Bougane Gueye Dany essuie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR