Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Déclaration de Politique Générale: La réécriture du PSE dictée par le pétrole et le gaz
Déclaration de Politique Générale: La réécriture du PSE dictée par le pétrole et le gaz

Déclaration de Politique Générale: La réécriture du PSE dictée par le pétrole et le gaz

Lors de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre Amadou Ba a annoncé la réécriture du Plan Sénégal émergent. Une nouvelle version du PSE qui sera finalisée au courant du premier semestre de l’année 2023. Selon le Premier ministre « l’économie nationale a besoin d’un regain de dynamisme.

Au moment de la conception du Plan Sénégal émergent que nous implémentons depuis bientôt 10 ans, il avait été fait, volontairement, abstraction des découvertes pétrolières qui venaient d’être effectuées. Maintenant que l’exploitation pétrolière et gazière va entrer dans sa phase active de production, le moment est venu de prendre en considération, l’impact de ces ressources sur notre économie.

Publicités

Le gouvernement va procéder à la réécriture du Plan Sénégal émergent. La nouvelle version du PSE sera finalisée au courant du premier semestre de l’année 2023 ».  Amadou Bâ informe par ailleurs que « les ressources nécessaires au financement de la phase 3 seront intégralement mobilisées ». Dans cette perspective « le premier facteur qui va conforter le gouvernement dans son engagement résolu vers l’émergence est l’amélioration de la gestion des finances publiques. Il est nécessaire d’accroître la qualité de la dépense. J’en viens à l’ère nouvelle qui s’ouvre devant nous, celle de la production du pétrole et du gaz au Sénégal.

Le projet Sangomar est à 67% de taux de réalisation; la date du first oil est prévue à la fin de l’année 2023. Le projet GTA a un taux de progression de 83% fin août 2022; le first gaz est prévu au début de l’année 2024 » a assuré le chef du gouvernement.

Avec l’entrée du Sénégal dans le gotha des pays producteurs de pétrole et de gaz, Amadou Ba projette que « notre système d’offre d’électricité sera renforcé. Au-delà de la rente des hydrocarbures, l’avantage comparatif dont va tirer profit notre pays est le développement de l’écosystème du pétrole et du gaz ainsi que la promotion du contenu local, gages d’une participation équitable des entreprises et de la main d’œuvre nationales dans l’exploitation de nos ressources ».

Mamadou SALL

Vérifier aussi

telechargement 7 11

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), Abdou Ndéné Mbodj, …