Mise en place d'un gouvernement d’unité nationale: Le PDS rejette toute rejette toute nomination Mise en place d'un gouvernement d’unité nationale: Le PDS rejette toute rejette toute nomination
Mise en place d'un gouvernement d’unité nationale: Le PDS rejette toute rejette toute nomination

Déroute du PDS aux locales: L’épi de maïs a perdu ses graines

C’est la grande désillusion pour les partisans de Me Wade qui n’ont pas pu jubiler encore moins gagner une commune ou une ville. Le Pds en eaux troubles, sombre encore. Le PDS va-t-il survivre avec les mêmes têtes. C’est  la question que des analystes se posent.

Les résultats des locales ont surpris plus d’un.  En effet, la coalition Yewwi askan wi a connu une percée remarquable et reste sur une bonne dynamique. Des analystes ont remis en cause les partis politiques classiques comme le Pds qui, à travers Wallu Sénégal, a été quasi inexistant en ne gagnant aucune institution municipale.

L’on se rappelle que dans le département de Guédiawaye, en 2009, seule la commune de Gounass résistait à Benno siggil Sénégal.  C’est en 2014 avec Macky au pouvoir en 2012 que le Pds a perdu Gounass au profit de Baïdy Ba, le maire actuel. Depuis lors,  aucune commune dans le département n’est tombée  dans l’escarcelle du Pds. Enseignant chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Maurice Soudieck Dione a indiqué à travers les ondes de Walf que «  le Pds avait marqué sa présence avec le contrôle  de l’appareil étatique et de plusieurs collectivités locales pendant douze ans. Il a animé l’opposition mais  aujourd’hui, le Pds est confronté à un autre problème et se trouve dans une impasse. Son dirigeant est absent du pays. Le parti peine à s’organiser au plan national et son score est révélateur », note l’analyste.

Le Pds va-t-il survivre avec les mêmes têtes. Telle est la question qui taraude les esprits. La coalition Wallu est le plus grand perdant. En léthargie depuis 2017, ce parti n’a pas pris part à des élections avec une absence de constante et d’agressivité. Des responsables qui peinent à prendre la place d’Abdoulaye Wade. « Seul Karim peut sauver le Pds de ce naufrage. Des années de mauvais choix et le parti est en chute libre. Le Pds avait pris part aux élections législatives de 2017.

Ce qui lui avait permis d’avoir un groupe parlementaire. Il y a aussi le protocole de  Massalikoul Djinane, celui de Conakry  et depuis lors, ce cocktail fait que le Pds est inexistant sur le terrain de la confrontation politique », assure Mbow. Même son de cloche pour  Mame Gor Ngom qui juge que « Karim n’est pas au Sénégal. On ne le voit pas. C’est normal que le Pds connaisse ces méandres. »

Lors des élections locales, le candidat de la coalition Wallu pour Dakar  n’est personne d’autre  que Doudou Wade.  Il n’a pas cette carrure de Karim ou Abdoulaye Wade. « On ne peut pas se contenter de communiquer ou de débattre pour avancer. Il faut une présence physique, médiatique dans l’espace public », ajoute Mame Gor.

MOMAR  CISSE

À propos Mor Fall

Vérifier aussi

Justice: Accusé de viol sur mineurs, Serigne Khadim Mbacké présenté au procureur

Justice: Accusé de viol sur mineurs, Serigne Khadim Mbacké présenté au procureur

 Serigne Khadim Mbacké a été déféré ce vendredi au tribunal de grande instance de Diourbel, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR