Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
1c052bc0ca1a3176a03eb5eba8a9fa7431caa868

Détérioration des liens avec les États-Unis: La Chine met en garde Blinken

La Chine a mis en garde vendredi contre le risque de « détérioration » des liens avec les États-Unis lors d’une visite à Pékin du secrétaire d’État américain, Antony Blinken, destinée à apaiser les différends entre les deux premières puissances mondiales.

La Chine a averti vendredi 26 avril à Pékin le secrétaire d’État américain Antony Blinken, que les multiples pressions des États-Unis pourraient entraîner une « détérioration » des relations bilatérales. Ce dernier, qui effectue depuis mercredi sa deuxième visite en Chine en moins d’un an, s’est inquiété pour sa part du soutien du géant asiatique à Moscou.

Publicités

Signe toutefois de l’importance accordée aux relations bilatérales, le président chinois Xi Jinping a reçu vendredi après-midi Antony Blinken, a indiqué l’agence officielle Chine nouvelle.  « Les deux pays doivent être des partenaires, pas des rivaux », a indiqué Xi Jinping, selon la télévision étatique CCTV. « De nombreux problèmes doivent encore être résolus et des efforts supplémentaires sont encore possibles ». « Nous espérons que les États-Unis pourront aussi adopter une vision positive du développement de la Chine », a-t-il poursuivi ajoutant que « quand ce problème fondamental sera résolu (…) les relations pourront véritablement se stabiliser, s’améliorer et avancer ».

Le secrétaire d’État a, par ailleurs, déclaré avoir eu des conversations « approfondies et constructives » pendant plus de cinq heures et demie avec le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

Un responsable américain a déclaré qu’Antony Blinken avait évoqué les points de divergence, notamment sur la Russie, Taïwan et le commerce. De son côté, Pékin reproche à Washington ses pressions, notamment les restrictions américaines sur les exportations vers la Chine de technologies avancées, dont les semi-conducteurs.

Autre sujet de friction : le réseau social TikTok menacé d’interdiction aux États-Unis s’il ne coupe pas ses liens avec sa maison mère chinoise ByteDance. Washington soupçonne l’application d’être utilisée pour espionner des Américains, collecter des informations personnelles et servir également la propagande chinoise. TikTok nie catégoriquement ces allégations. Malgré ces tensions, les relations entre les deux puissances « commencent à se stabiliser », a estimé vendredi Wang Yi, mettant toutefois en garde contre la persistance d' »éléments négatifs ».

Vérifier aussi

image1170x530cropped

Paix et Sécurité: Les violations commises à l’encontre des enfants dans les conflits armés ont connu une augmentation « choquante » en 2023, déplore l’ONU

La violence contre les enfants pris dans les conflits armés a atteint des « niveaux extrêmes » …